Du pic d'Areng à la Hèches

Publié le par AmalgamExplo

Du pic d'Areng à la Hèches
Jean Noël, Sylvain et Gus. Les dignes successeurs de Jacques Jolfre

Jean Noël, Sylvain et Gus. Les dignes successeurs de Jacques Jolfre

Avant les premières neiges, nos trois explorateurs décident d'aller poursuivre l'explo à -402. ça sera la dernière descente de l'année.

Ils équipent un premier puits de 8 m jusqu'à un palier dominant un nouveau puits très vaste de 38 m.

Au bas de ce dernier, ils retrouvent le ruisseau qui s'écoule au fond d'un beau méandre orienté au 230° N.

Le méandre est exploré sur une trentaine de mètres jusqu'à un nouveau cran de descente. Ils sont approximativement à la profondeur de -460 m.

Plus haut dans le P38, un large conduit se superposant au méandre devra également être exploré.

Si par bonheur le gouffre était la tête de réseau du gouffre des Charentais à Ardengost, il resterait 4125 m en distance rectiligne et 371 m en dénivelé pour effectuer la jonction.

Rien n'empêche de rêver à un réseau géant de plus de 20 km de développement pour une profondeur de 1246 m de l'entrée du gouffre du pic d'Areng à la sortie des eaux à la résurgence de la Hèche.

 le méandre terminal

le méandre terminal

La coupe avec le croquis de Sylvain

La coupe avec le croquis de Sylvain

Le plan avec le croquis de Sylvain

Le plan avec le croquis de Sylvain

Du pic d'Areng à la Hèches
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article