Magique Maria Dolorès amont

Publié le par AmalgamExplo

Magique Maria Dolorès amont

De retour à Ste Engrâce pour un ultime assaut au Maria Dolorès amont avant le début des nouvelles restrictions sanitaires.

La mission (que nous acceptons tous) est de topographier la complexe zone des puits remontants autour du puits Juini et d’accèder au réseau supérieur que nous n’avions pas trouvé la dernière virée.

Mission accomplie dans tous les domaines !

Le réseau supérieur est trouvé et atteint après une escalade facile de 8 mètres. Il est d’une complexité extrême et la progression dans ses galeries hyper cupulées et ébouleuses nécessite l’usage de cordes afin d’équiper de longues main courantes.

La bonne nouvelle est que nous avons retrouvé le fort courant d’air qui nous fait penser à celui qui nous accompagne du début à la fin dans notre progression dans Xendako Ziloa .

Le terminus est de plus en plus proche et nous croyons encore plus à la jonction quasi certaine.

Une belle bambée de 12 heures et un retour pénible pour mes pauvres vieux genoux qui ont « goûté » aux picots agressifs du méandre. Un conseil si vous allez au Maria, N'OUBLIEZ PAS VOS GENOUILLERES !

Véro raconte cette sympathique exploration :


Sortie de pré confinement. Avec Dom on débarque chez Madeleine au plus tôt pour rejoindre Mickey Alain et Raymond .
Tout est prêt et on file direction ...la VERNA . Tous contents de se revoir avant cette période un peu compliquée .
Ouverture de la porte du pays des merveilles ...pas un souffle d'air ! On se regarde un peu interloqués puis on plonge
dans le monde des ténèbres par une artère que l'on nomme tunnel. Tous pimpants en habits de lumière (pas pour longtemps !)
Arrivée dans la salle sans ciel, puis descente vers St Vincent et enfin remontée jusqu'à Aranzadi.
Nous sommes dans le jardin de Mickey alors je le suis à la trace , ça évite les détours et permet de traverser la rivière St Vincent  les pieds au sec .

 

Le puits de descente de la galerie "Arrakoeix" désormais déséquipé
Le puits de descente de la galerie "Arrakoeix" désormais déséquipé
Le puits de descente de la galerie "Arrakoeix" désormais déséquipé

Le puits de descente de la galerie "Arrakoeix" désormais déséquipé

Première petite séance photo à aranzadi, ha ha je vais faire ma starlette ! Pendant ce temps, Dom jette un œil à la galerie du haut  (Arrakoeix).
Je déséquipe le puits et nous continuons , direction les amonts du Maria Dolores , bel équipement hors d'eau pour la remontée des cascades avec pendule, main courante et tout ce qui va bien pour tirer quelques clichés de l'ascension: Alain est à son affaire .Nous cassons la croûte avant de reprendre la progression. Raymond a préféré nous attendre là , souffrant de la cicatrisation douloureuse suite à sa récente opération à l'abdomen.

Le nouvel équipement "hors crues" des premières cascades.
Le nouvel équipement "hors crues" des premières cascades.
Le nouvel équipement "hors crues" des premières cascades.
Le nouvel équipement "hors crues" des premières cascades.

Le nouvel équipement "hors crues" des premières cascades.

 Nous arrivons au point bas qui correspond à Xendako , Papou avait fait une petite escalade pour explorer l'arrivée de l'actif mais avait été bloqué dans sa progression par un débit trop important .

Aujourd'hui ce n'est pas le cas ,il y a bcp moins d'eau et je peux donc finir son travail en remontant jusqu' à 
un resserrement impénétrable ...dommage. Mais quelle excitation de poursuivre dans l'inconnu vers Xendako! J'en profite pour prendre 2/3 photos des resserrements de l'actif et d'un fossile en conduite forcée .

Sous l'escalade "Papouesque" terminée par Véro

Sous l'escalade "Papouesque" terminée par Véro

Redescente et direction le puits Juini. Un peu avant même .

C'est notre second objectif d'explo : petite escalade facile après le "saut de la mort" qui à pimenté  l'instant: et accès au réseau supérieur du Maria Dolores convoité.
Réseau complexe ô combien surprenant .;

Cela part d'un peu partout ,et il est  compliqué de s'y reconnaître , notre topo est succinct et Mickey fait chauffer le disto !
Départ dans un grand chaos de lames argileuses et  nous accédons à des amonts et avals de toute beauté , Dom prend des photos pendant que je me délecte à profiter du moment présent, un peu hypnotisée j'en oublie Alain et Mickey ...

Nous faisons demi tour pour les rejoindre  et hop c'est reparti vers une petite escalade prometteuse 
vers du grand noir dans la bonne direction, mais plus de corde pour l'assurage , on a tout utilisé et nous sommes au milieu du vide un peu partout ....il faut rentrer.

Et rentrer c'est pas simple , c'est même compliqué de trouver le bon passage . Je pars avec Alain ; Dom et Mickey qui finissent la topo, nous rejoindrons avant le final des cascades et la dernière photo. Le méandre est étroit avec des picots partout, alors nous ne sommes pas tous égaux et Alain de par sa corpulence s'arrache les genoux, il serre les dents et continue: A l'arrivée on dirait qu'il c'est fait attaquer  par un banc de piranhas, sa combi est en lambeaux   .

Nous retrouvons le courageux Raymond qui nous accueille avec un grand sourire après plus de 7 h00
d'attente dans le froid ! (on était un peu inquiets) Nous sommes maintenant  tous réunis , heureux d'être là , fatigués mais tellement heureux !

Splendide Réseau Maria Dolorès amont !!!! Photos Dominique Cassou
Splendide Réseau Maria Dolorès amont !!!! Photos Dominique Cassou
Splendide Réseau Maria Dolorès amont !!!! Photos Dominique Cassou
Splendide Réseau Maria Dolorès amont !!!! Photos Dominique Cassou
Splendide Réseau Maria Dolorès amont !!!! Photos Dominique Cassou
Splendide Réseau Maria Dolorès amont !!!! Photos Dominique Cassou
Splendide Réseau Maria Dolorès amont !!!! Photos Dominique Cassou
Splendide Réseau Maria Dolorès amont !!!! Photos Dominique Cassou
Splendide Réseau Maria Dolorès amont !!!! Photos Dominique Cassou

Splendide Réseau Maria Dolorès amont !!!! Photos Dominique Cassou

Redescente vers la plage de la Verna puis le tunnel et enfin chez madeleine à Arrakoeix où nous dévorons un délicieux repas réparateur avant de raconter des histoires de spéléos et de refaire le monde ...comme d'hab !


Vero la moufette 

Magique Maria Dolorès amont
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article