Les Amalgamés en vadrouille

Publié le par AmalgamExplo

Sur une invitation des plus sympathique de nos amis de la Vallée des sots (pardon d’Ossau), nous voici Raymond et moi enfin déconfinés pour une remise en cannes spéléo dans un gouffre en cours d’exploration tout près d’Arudy dans le 64. (« collectif Pilorge » avec des spéléos du GSVO et du GSOloron).

Le but du jour est de tirer le portrait de cette belle et vaste cavité. Et tant qu’on y est, on filmera la descente des 170 mètres de puits. Je me paye même le luxe d’avoir Paulo comme éclairagiste ! Qu’est-ce que je suis fier !

Nous serons pilotés pour cette aventure par Paulo le Président du GSVO himself , par notre speedy Gonzalès local j’ai nommé Régis Le(plustrès)jeune et par Jean-Louis qui a dû se séparer de son binôme habituel Jojo, blessé au tendon d’Achille.

Agre fera également partie de la virée ainsi que Gus. Bref une très bonne représentation d’AmalgamExplo…

Dès l’entrée on reconnait la « patte » de Régis avec des échelles fixes solidement arrimées dans les premiers ressauts. Au bas d’un splendide P17 on attaque le méandre de « Lucie in the sky », très esthétique avec sa base tapissée de calcite orangée.

Tout comme à « l’astreinte », un autre gouffre exploré par nos amis GSVOiens, les puits sont de faible profondeur. Ils se terminent quand même par un P45 qui peut-être très arrosé. Nous sommes à -170m.

On attaque alors la partie semi horizontale avec la galerie des « Incrédules » et ses galeries en conduite forcée.

Au -dessus de la salle « du Squash », une main courante ascendante nous conduit vers le plus grand volume de la cavité : « l’Immense Salle ». D’énormes dépôts d’alluvions glacières forment comme des séracs sous un très beau miroir de faille.

La salle de « l’Echo Vide » fait suite et précède un surprenant méandre que les premiers explorateurs ont parcouru au pas de course : « la Coursive ».

Il est malheureusement très court et débouche bientôt dans la salle « des Deux Rivières » où trône dans un coin le « Temple de Shiva », une surprenante concrétion faisant effectivement penser à la déesse Hindoue.

La salle du « Chaos » marque la fin de notre visite. Nous sommes à -87m soit 83 m au-dessus de la base des puits.

Retour vers la sortie en faisant quelques photos dans cette cavité toute neuve et vraiment sympathique.

Sortie « pile poil » afin de respecter le couvre-feu…

Les Amalgamés en vadrouille
Les Amalgamés en vadrouille
Les Amalgamés en vadrouille
Les Amalgamés en vadrouille
Les Amalgamés en vadrouille
Les Amalgamés en vadrouille
Les Amalgamés en vadrouille
Les Amalgamés en vadrouille
Les Amalgamés en vadrouille
Les Amalgamés en vadrouille
Les Amalgamés en vadrouille
Les Amalgamés en vadrouille
Les Amalgamés en vadrouille
Les Amalgamés en vadrouille

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article