Séjour Amalgame en Cantabrie

Publié le par Groupe Auscitain de Spéléologie

Samedi 27 Avril :

Brigitte, Claire et Maxou, Betty et Alain, Raymond, Serge, Lataps, Papou et Johan au rendez-vous à midi à la frontière à Béhobie.

Direction Ramalès de la Victoria où nous sommes hébergés au camping « La Barguilla ».

Nous prenons contact avec « El albergue de  Ramalès » où nous prendrons nos repas du soir. Il s’agit d’un refuge spéléo disposant de 20 couchages. Si on avait su… Le couple qui tient le refuge est super sympa (Tous deux spéléologue et lui plutôt grimpeur) et les repas se révèleront plus que copieux et délicieux !

Première visite à la grande falaise équipée de multiples voies d’escalade (souvenirs souvenirs…) où s’ouvre le monumental porche de la cueva Mur.

Séjour Amalgame en Cantabrie

Dimanche 28 Avril :

Mortero de Astrana . Système géant du Mortillano (135 km).

Maxou équipe l’accès normal au niveau de la large vire intermédiaire faisant le tour de l’entrée géante à mi-hauteur tandis que Lataps et moi équipons (rééquipons) l’accès direct de 75 mètres plein pot « pour le fun ».

Nous nous retrouvons vite dans la splendide rivière (Le rio Léolorna) que nous parcourons avec délectation jusqu’au P178 où elle se jette avec fracas.

Nous avions projeté d’aller voir la rivière de la Rubiciera (traversée Cueva Rubiciera-Mortero) mais nous sommes trop nombreux et cela prendrait trop de temps. Nous nous contentons de parcourir le méandre de la confluence jusqu’au P90 de la cueva Cuivo (traversée  Cuivo-Mortero parcourue précédemment par Amalgame).

A la sortie, nous rencontrons Sabine et Marc qui se joignent à nous jusqu’à la fin de la semaine.

Séjour Amalgame en Cantabrie
Séjour Amalgame en Cantabrie
Séjour Amalgame en Cantabrie
Séjour Amalgame en Cantabrie
Séjour Amalgame en Cantabrie

Lundi 29 Avril :

Traversée Cueva Sopladoras – Cueva d’el Agua (-200, 2600 mètres)

Nous garons nos véhicules au village d’Ason au-dessus de l’auberge de notre amie Gloria. Et c’est parti pour une longue mais très belle marche d’approche de 2h30 en sous-bois. La dernière partie est très raide et franchit les cascades au-delà desquelles s’ouvrent les trois orifices des grottes soufflantes ( cuevas Sopladoras).

L’accès de la grotte principale est heureusement équipé d’une corde à nœuds (lors de ma dernière traversée en 1988 il n’y avait rien et j’avais bien galéré pour atteindre le porche).

De belles galeries parcourues par un bon courant d’air conduisent au ruisseau souterrain que nous suivons au mieux jusqu’à un passage très bas au ras de l’eau. Ici il faut grimper jusqu’au plafond de la galerie où s’ouvre un esthétique laminoir qui zigzague jusqu’à une énorme galerie qui se transforme vite en méga méandre : « Le boulevard ».

Nous suivons ce méandre de rève jusqu’aux rapides où cascade notre ruisseau grossi de quelques affluents.

Nous arrivons dans la salle d’entrée de la Cueva del Agua longue de 300 mètres sur 50 de large ! On aperçoit la lumière du jour filtrant par une minuscule  ouverture sur le haut d’un gros éboulis.

La vue sur le val d’Ason est saisissante et la vue sur la descente qui nous attend très inquiétante ! C’est plus que raide sur des pentes herbeuses coupées de barres rocheuses.

Betty nous fait une véritable frayeur en faisant une « roulade » en pleine pente, miraculeusement stoppée par… je ne sais quoi…

Apéro bien mérité en compagnie de Marie-Françoise et Jean-Michel qui nous ont rejoints. Nous sommes désormais 14.

Séjour Amalgame en Cantabrie
Séjour Amalgame en Cantabrie
Séjour Amalgame en Cantabrie
Séjour Amalgame en Cantabrie
Séjour Amalgame en Cantabrie
Séjour Amalgame en Cantabrie
Séjour Amalgame en Cantabrie

Mardi 30 Avril :

Traversée Sima Tonio – Cueva Cayuela. 282 mètres de puits, environ -450 pour 2 km de parcours.

Montée en voiture jusqu’à l’hermitage au-dessus de Socueva (où Sandrine et Patrick demeurent une bonne moitié de l’année).

La splendide marche d’approche au-dessus de la mer de nuages nous conduit en une demi-heure aux cayolars de Buzulucueva. Tonio n’est plus qu’à un quart d’heure.

La minuscule entrée souffle un bon courant d’air. Malheureusement ce dernier n’a pas l’air d’inquiéter les dizaines d’araignées qui ont élu domicile dans le puits d’entrée.

L’équipement est parfait et les rappels s’enchaînent vite jusqu’au P13 étroit après le premier pendule. Nous sommes au passage clef de la traversée.

Ici le passage n’est possible qu’en un seul endroit et il faut quelque peu « tortiller » pour le trouver (surtout moi !).

4h30 après l’entrée du dernier des onze spéléos (Marie-Françoise, Serge et Raymond viennent nous rejoindre en entrant par la Cueva Cayuela) nous perçons le plafond de la salle Olivier-Guillaume et nous nous posons pour un casse-croûte mérité à -282. Le timing est parfait !

La suite c’est la descente de l’énorme éboulis de la grande salle sur plus de 100 mètres, le parcours de belles et grandes galeries jusqu’à la salle des scies, hallucinante zone farcie de concrétions géantes (les scies) effilées dans le sens du vent qui peut être très violent. Plus loin nous laissons sur notre gauche une grosse galerie qui conduit à la rivière et escaladons sur notre droite un mur glissant équipé d’une corde fixe.

Nous parcourrons une grande galerie au plancher parfaitement plat jusqu’à « l’étroiture » : Un passage bas de 2m50 sur 5 mètres de large ! C’est en fait un rétrécissement entre deux énormes galeries où le courant d’air s’accélère ! Pour une fois que je me régale dans une étroiture !!!

Nous retrouvons nos 3 compères et ressortons tous les 14 par l’entrée monumentale de la grotte. La voiture n’est plus qu’à 20minutes.

Nous retrouvons Flo et Philippe (Ker2, mon « prof » de photo sout) à l’Albergue de Ramalès. Notre groupe passe à 16. Les réflex vont chauffer !

Photo 3 : Le P13 étroit (qui ne l'est pas pour Claire)
Photo 3 : Le P13 étroit (qui ne l'est pas pour Claire)
Photo 3 : Le P13 étroit (qui ne l'est pas pour Claire)
Photo 3 : Le P13 étroit (qui ne l'est pas pour Claire)

Photo 3 : Le P13 étroit (qui ne l'est pas pour Claire)

Séjour Amalgame en Cantabrie
Séjour Amalgame en Cantabrie
Séjour Amalgame en Cantabrie

Mercredi 1er Mai :

Denis et Christophe (pro de la photo) grossissent le groupe à 18 . Les cuevas vont se faire tirer le portrait grave !!!

Cueva Coventosa : Salle des fantômes et réseau des gours.

Sortie photo dans cette grande et très belle classique du Val d’Ason.

Philippe et Christophe ont sortis le grand jeu et la salle des fantômes en prend plein les yeux ainsi que le grand gour qui n’avait pourtant fait de mal à personne !

Serge et Maxou profitent de la présence de Tof et Ker2 pour s’initier à la photo sout.

Claire et Maxou nous quittent car demain c’est la reprise du taf  . Nous nous retrouvons à 16 pour le traditionnel apéro.

Séjour Amalgame en Cantabrie
Séjour Amalgame en Cantabrie
Séjour Amalgame en Cantabrie
Séjour Amalgame en Cantabrie
Séjour Amalgame en Cantabrie

Jeudi 2 Mai :

Torca del Carlista. -340. P152 et salle de 520m X 250.

Sixième visite pour moi, très certainement la dernière… Brigitte, Lataps, Papou et Marc m’accompagnent et vont découvrir « le monstre ».

Au parking de la grotte visitable de la grotte de Pozalagua, je remarque que la vieille carrière a été transformée en un agréable auditorium en plein air.

La marche d’approche est rapide mais on galère un peu pour trouver la petite entrée de la Torca.

C’est parti pour une descente unique ! Le P152 d’entrée perce en effet à -60 le plafond d’une des plus grandes salles du monde ! Les derniers 90 mètres sont inoubliables et l’acoustique est tout bonnement extraordinaire !

Une pensée émue pour le premier explorateur en 1958 : Jon Arana se tape la première descente du grand puit au échelles d’électron !!! (équipe dirigée par Félix Ruiz de Arcaute Van Den Stucken avec entr’autres , excusez du peu, Isaac Santesteban et Adolfo Eraso)

Au pied de la corde sur un énorme bloc, nous avons la très désagréable surprise de voir un graffiti « CAF de MILLAU » en lettres de 50cm de haut . La bêtise humaine n’a vraiment pas de limites !!!! Et quelle image des spéléos français !

Nous dévalons les 150 mètres de dénivelée à travers d’énormes éboulis par un itinéraires super bien balisé jusqu’à une partie parfaitement plane contre la paroi Sud de la salle. Avant de partir nous avons pris soin de laisser une lampe clignotante au pied de la corde ainsi qu’un gilet jaune (si si !) accroché à 5 mètres de haut. Pourquoi ??? Parce qu’ une corde de progression dans cet espace gigantesque c’est comme une aiguille dans une botte de foin.

Ici la nature s’est défoulée ! La paroi est recouverte d’aragonite et de cristaux géants, une énorme colonne immaculée de 20 mètres de haut semble tenir la voûte, quelques minuscules micro-gours brillent de mille feux… Bref que du bonheur !

Nombreuses photos (mais aucune de 2h30 !) dans la géode géante et dans le puits d’accès.

Belle sortie dans un gouffre hors normes. Et dorénavant très bien équipé en goujons de 10mm et chaines inox.

Cueva Coventosa : Réseau des siphons aval.

Les photographes s’en donnent à cœur joie dans cette très belle partie de la grotte. Nombreuses photos à découvrir bientôt avec délectation.

Betty, Sabine, Marie-Françoise, Raymond et Serge optent pour une journée repos et vont randonner vers le col d’Ason.

Séjour Amalgame en Cantabrie
Séjour Amalgame en Cantabrie
Séjour Amalgame en Cantabrie
Séjour Amalgame en Cantabrie
Séjour Amalgame en Cantabrie
Séjour Amalgame en Cantabrie
Séjour Amalgame en Cantabrie

Vendredi 3 Mai :

Cueva MUR :

Nous décidons d’effectuer la boucle en descendant dans la grande salle par le P50. Le fond est très boueux mais le volume impressionnant , surtout après avoir franchi le laminoir d’entrée…

Les salles s’enchaînent et sont prolongées par de très esthétiques galeries où foisonnent tous types d’excentriques et de concrétions variées. Lataps, Raymond, Betty et moi partons devant pour reconnaître les passages vers la salle des cristaux. Je fais au passage quelques photos dans la salle des « crayons ». Derrière nous c’est la guerre ! Les photographes s’en donnent à cœur joie et les flashes crépitent pendant 2h30 au même endroit ! Record battu !

Devant nous cherchons en vain le passage étroit « de los retales » . Nous franchissons même un nouveau laminoir long de 40 m… Pour rien ! Donc retour par le même chemin ! Nous décidons de rebrousser chemin et de ressortir en remontant le P50.

Brigitte et Flo se sont échappées de la séance photo et ont fini par trouver le passage étroit (qui avait échappé à Raymond) . Elles feront la boucle avec Philippe qui tirera (évidemment !!!) le portrait de la splendide salle des cristaux.

A la sortie, nous rencontrons une école spéléo dont les jeunes élèves se font les dents (des crolls) sur les parois du porche magistral.

Dernier repas à l’Albergue de Ramalès qui nous reverra sûrement !

Séjour Amalgame en Cantabrie
Séjour Amalgame en Cantabrie
Séjour Amalgame en Cantabrie
Séjour Amalgame en Cantabrie
Séjour Amalgame en Cantabrie
Séjour Amalgame en Cantabrie

Samedi 4 Mai :

Sumidéro de Gesaltza :

Sabine , Marc et Johan sont rentrés sur Auch , Papou dans le « grand Nord », Brigitte et Lataps sur Oloron.

Nous retrouvons Véro et Dom sur le parking du Sanctuaire d’Aranzazu près d’Oñati.

Betty, Marie-Françoise, Jean-Michel, Raymond et Serge vont visiter la grotte d’Arrikrutz (en relation avec le sumidéro de Gesaltza) et le sanctuaire .

La perte est totalement à sec, ça change de ma dernière visite avec Joël où la rivière avait un bon mètre cube par seconde !

Les puits sont vite atteints et descendus (environ 100 mètres) jusqu’à une grande salle. Une grande galerie bordée par un grand miroir fait suite et conduit à une galerie plus modeste percée de marmites de géant très esthétiques. Nous sommes à environ 1 km de l’entrée devant un passage bas dans l’eau, sûrement le siphon Ouest.

Nombreuses photos en remontant vers la sortie.

ATTENTION ! La visite de cette grotte nécessite une attention toute particulière de la météo : Il s’agît d’une énorme perte où les crues sont monstrueuses, comme en atteste la présence de troncs d’arbres tout au long du réseau. Le gouffre absorbe plusieurs dizaines de m3/s par grosses crues, inutile de vous dire l’ambiance dans les puits (par exemple) à ce moment là !

Avec (un peu) d’eau la visite de ce réseau doit être absolument splendide… Mais encore une fois, inquiétante !

Repas au restau pour clôturer une bien belle semaine entre amis .

Fin du séjour . Un grand merci à Sandrine et Patrick , aux tenanciers de l’auberge de Ramalès, aux photographes pour nous avoir fait partager leur savoir, aux porte flash pour leur patience infinie …. Et à tous pour votre bonne humeur .

 

Crédit photos : Véro, Papou, Serge, Maxou et Alain

 

A suivre, le PDF complet de la semaine avec topos, photos etc… Et un film sur le mortero avec des vues de Maxou, Serge et Alain.

Séjour Amalgame en Cantabrie
Séjour Amalgame en Cantabrie
Séjour Amalgame en Cantabrie
Séjour Amalgame en Cantabrie
Séjour Amalgame en Cantabrie
Séjour Amalgame en Cantabrie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article