CAMP AMALGAME 2017

Publié le par Groupe Auscitain de Spéléologie

Un camp tristounet au niveau des découvertes : fin de l’aventure au C226 qui est déséquipé (snif !!!), le C506 est terminé malgré 10 jours   d’acharnement pour essayer de forcer son méandre interminable qui refuse de prendre des dimensions « raisonnables », le C230 n’est pas terminé mais la suite va être compliquée, Le Z31 lui non plus n’a pas révélé les prolongements escomptés … Seul le trou du sentier « Xendako Ziloua » nous tient en haleine avec son puissant courant d’air soufflant. Trop enneigé, le « trou de la bécasse » est réservé pour cet automne.

     Beaucoup de prospection et de nombreux gouffres redescendus, notamment des trous à neige où nous avons noté une évolution certaine depuis leur découverte dans les années 80. Nous avons basculé sur l’Est de la zone des Z en suivant le supposé tracé de « notre » rivière qui ne veut toujours pas nous dévoiler un accès et qui doit pourtant bien exister. Nous l’avons pourtant titillée dans le C104 , le C110, le C226 et surtout le C214 !

On peut se féliciter de l’arrivée de nouveaux adhérents à Amalgame , certains font un grand bien à la moyenne d’âge et d’autres beaucoup moins… Saluons donc l’arrivée de Sébastien (notre « local » de la Mouline), Sylvain (Président du SCGascogne), Roger (dit « Roy Rogers » seuls les très vieux pourront comprendre…), Hugo (le benjamin de l’équipe), Johan (SCG, qui nous a fait des infidélités pour aller « spéléer en Iran avec une expé internationale), et Raymond (pas Bill Gates , le plus v… le moins jeune de l’illustre Club Auscitain de Spéléo). Mais aussi le retour de Jean-Max (encore un ex-poitevins après Daniel et Serge!) , acteur (et comment !) de l’explo du M 31 il y a…. quelques années. Heureux également d’ accueillir JF Balacey et Jérome Labat qui ont pu tous deux découvrir l’un les premiers puits de la Sima Grande, l’autre le C230.

Z 31
Z 31
Z 31

Z 31

C 506 . Puits du Renard. Sur la 6ème, le bloc qui a lâchement agressé Maxou et Alain a été formellement identifié ! Que fait la Police ???
C 506 . Puits du Renard. Sur la 6ème, le bloc qui a lâchement agressé Maxou et Alain a été formellement identifié ! Que fait la Police ???
C 506 . Puits du Renard. Sur la 6ème, le bloc qui a lâchement agressé Maxou et Alain a été formellement identifié ! Que fait la Police ???
C 506 . Puits du Renard. Sur la 6ème, le bloc qui a lâchement agressé Maxou et Alain a été formellement identifié ! Que fait la Police ???
C 506 . Puits du Renard. Sur la 6ème, le bloc qui a lâchement agressé Maxou et Alain a été formellement identifié ! Que fait la Police ???
C 506 . Puits du Renard. Sur la 6ème, le bloc qui a lâchement agressé Maxou et Alain a été formellement identifié ! Que fait la Police ???
C 506 . Puits du Renard. Sur la 6ème, le bloc qui a lâchement agressé Maxou et Alain a été formellement identifié ! Que fait la Police ???

C 506 . Puits du Renard. Sur la 6ème, le bloc qui a lâchement agressé Maxou et Alain a été formellement identifié ! Que fait la Police ???

Au niveau des découvertes 2017 :

  • Progression dans Xendako Ziloua et descente de deux petits puits dans les calcaires à chailles jusqu’à -35. L’élargissement laborieux

du méandre se poursuit face à un vent très violent. La direction constante du méandre nous rapproche petit à petit des gros puits

remontants du Maria Dolorès amont (une centaine de mètres en distance pour un dénivelé de 350m.

  • C506, Puits du Renard :

Le méandre terminal de l’an dernier perce le haut d’un beau P15 dont la base cylindrique comporte à 1m50 du fond une érosion sur tout son

pourtour indiquant un possible niveau d’eau sur une époque importante. De très beaux remplissages de galets centimétriques sont plaqués

au-dessus de cet ancien niveau.  Au-delà le méandre se poursuit, désespérément étroit et débouche sur un dernier élargissement encombré

de pignes de pin de cailloutis terreux : Nous sommes revenus sous la base du P80 d’entrée ! Le méandre qui suit exhale un courant d’air

constant mais garde des dimensions ridicules. Nous avons décidé que le gouffre se terminait ici (pour nous), à -93.

  • C 226 (Sima Grande de Llano Carreras) : L’affluent rive gauche de -420 a été remonté jusqu’à des puits remontants impénétrables. Le gouffre

est définitivement terminé et déséquipé en trois séances (800 mètres de corde). Chacun de nous a la gorge serrée en pensant que c’est le

dernier parcours dans ces puits somptueux !

  • Z31 : Rééquipement et topographie de ce gouffre découvert par les Belges du CRS Belge dans les années 70 (Dev. = 130 m, Prof. = -89 m).

D’abord de direction SW-NE, le gouffre oblique ensuite à l’ouest, soit vers le Mulékéké (Z32), là où nous ne voulions pas qu’il aille ! Une suite

est trouvée au bout du méandre terminal après avoir remué quelques pavés. C’est une salle - fond de puits où « rien ne tient » !!! Les parois

se désagrègent au moindre contact et des éboulements indétectables de graviers et de boue liquide s’écoulent de toutes parts !!! Vu la

dangerosité extrême de l’endroit, le gouffre est terminé pour nous en ce point et nous déconseillons à quiconque d’aller visiter cet enfer

instable !!!).

  • Z30 : Nous redescendons ce gouffre situé à une cinquantaine de mètres du Z31. Profondeur inchangée à -55. Aucune possibilité de continuation.
  • C230 : Le méandre de -150 est élargi et donne sur un puits remontant. Le courant d’air arrive de l’autre côté de la galerie par un trou
  • dans la brèche de faille gros comme un ballon de basket. Un gros écho se fait entendre au-delà mais l’élargissement de ce passage

    s’ avère compliqué …

Prospection
Prospection
Prospection
Prospection
Prospection
Prospection
Prospection
Prospection
Prospection
Prospection

Prospection

Puits re-visités ou découverts :

 

  • Z101 (Leher Bacotchia). Fond inchangé à -74 sur éboulis. Le courant d’air que nous avions noté en 1978 a disparu …
  • Z 171. Le névé est toujours là à -30.
  • C98 ; descente à -6 dans ce trou récemment ouvert . Vu sur 10 m de plus, trop étroit mais léger CA.
  • C 133 : Descente de ce beau P40. Définitivement terminé à -41.
  • Z 400 : Découvert et exploré jusqu’à -15 où un fort courant d’air provient d’une fissure partiellement obstruée.
  • Z 401 : Franc courant d’air en fond de doline.
  • Z402 : Découvert et exploré jusqu’à -17. Terminé.
  • Z 403 :  Découvert et exploré jusqu’à -15 . Terminé
  • Z 404 : Découvert et exploré jusqu’à -10. Terminé
  • Z 405 : Marqué à tort, il s’agit du C133
  • Z 406 : Découvert et à explorer (blocs à extirper).
  • Z 407 : Découvert et exploré jusqu’à -30. Terminé sur petit névé mais fond de cailloutis visible.
  • Z 408 : Découvert et exploré jusqu’à -25 . terminé sur puits remontant.
  • Z 409 : Découvert et exploré jusqu’à -20. Deux branches terminées.
  • Z 410 : Découvert et exploré jusqu’à – 12. Terminé
  • C 129 . Les deux gros névés sont toujours présents. A surveiller.
  • Z 115 : Topographie de ce beau gouffre jusqu’à -51. Le névé a fondu de 4/5 mètres et la lucarne explorée en 1986 est inaccessible. Le fond du puits est visible tout autour du névé. Profondeur inchangée à -65.
  • Z 137 : Névé persistant à -30.
  • C 131 : Le névé qui bouchait le gouffre à -15 en 1983 a totalement disparu ! Près du fond à -25, une lucarne nous a fait rêver un

court instant car le beau puits qui fait suite et totalement bouché à -50.

  • C135 : Là encore le gouffre a « évolué » : Le névé n’est plus a -30 et un beau puits nous permet de le retrouver à -60 où le fond

du gouffre semble avoir été atteint.

  • C 136 : Cette énorme glacière très proche du C135 est explorée sur trois branches distinctes toutes obstruées par le neige et le glace

vive à environ -30. A surveiller de très près !

  • Z 138 : Là aussi le fond est atteint à -52 environ. Très beau gouffre qui traverse une fracture N/S vers – 30. Nous progressons dans

la branche Sud où un nouveau petit puits est exploré mais devient vite impénétrable.

  • Explo des Za20 et Za21 très vite terminés. Le Za20 ferait un bon abri en cas de découverte dans le coin…
  • Découverte d’un nouveau gouffre prometteur le dernier jour du camp. Le caillou descend longtemps !!!  A voir très bientôt…
  • Z 151 : Très étroit et descendu jusqu’ à -25. Terminé.

 

C129 "le puits du kit bleu"
C129 "le puits du kit bleu"

C129 "le puits du kit bleu"

Xendako Ziloua
Xendako Ziloua
Xendako Ziloua

Xendako Ziloua

Déroulement jour par jour :

 

Samedi 29 Juillet :

On fait les dernières courses, on s’installe, on se restaure et, sans perdre de temps, direction Xendako Ziloua. Descente des deux

beaux nouveaux ressauts et arrêt devant le méandre qui redevient étroit mais souffle toujours aussi violemment.

Dimanche 30 Juillet :

  • C 226 : Brigitte, Roger, Fointibule, Marc et Régis descendent à l’affluent de -420. Explo terminée et topographiée, ils remontent

les cordes jusqu’en haut du P100 à -280.

  • Agre, Le beau’f et Papou sont à Xendako Ziloua et progressent de 4 mètres.
  • Mickey, Joël et Alain rééquipent le P80 du C506 et attaquent les aménagements.

Lundi 31 Juillet :

  • Grosse équipe de prospection + début du rééquipement du Z31.
  • Sylvain, Marc et Joël sont à Xendako Ziloua.
  • Le beau’f, Agre et Papou continuent au C506.

Mardi 1er Août :

  • Déséquipement de la Sima Grande de -280 à la base du puits du Bourdon. Régis , Agre, Sylvain et Alain.
  • C 506 : Papou, Marco de la Verna , Fointibulle arrivent à une tête de puits.
  • Fin de l’équipement du Z31, ré-exploration du fond et topographie. Mickey, Serge et Marc.

Mercredi 2 Août :

  • Z 31 : tentative d’élargissement du méandre terminal à -89. Ça passe presque ! Fointibulle, Sylvain et Papou. Nos trois « ex poitevins : Jean-Max, Daniel et Serge » leur indiquent non loin un nouveau trou non marqué dont la rampe d’accès est tapissée de framboisiers. Arrêt à -15 sur une tête de puits mais il faudra retirer un gros bloc.
  • Prospection des mêmes trois compères Poitevins bientôt rejoints par Alain  parti à la chasse (photo) vautours mais rentré bredouille … 9 gouffres trouvés à descendre et à marquer.
  • C 506 : Le beau’f, Marc et Joël. Descente d’un beau P15 et découverte de la suite bien cachée derrière une lame. En fait un méandre étroit (!!!!) avec amont et aval qui vient se connecter à la base du P15.
  • Mickey s’en va avec GPS pointer quelques 16 gouffres.

Jeudi 3 Août :

  • Z 31 : Fointibulle, Papou et Marc. Ça passe… Mais c’est plus que craignos ! Arrêt sur une salle remontante où ni les parois ni le plafond

ont une quelconque consistance. Le gouffre se termine ici… Sur grosse frayeur. 

  • Equipe prospection : Régis, Daniel, Jean-Max, Serge, Fointibulle, Raymond, Véro, Le beau’f et Alain. Descente de 8 gouffres

de -10 à -40 et non marqués. Deux trous souffleurs dans « le tas ».

Vendredi 4 Août :

  • Prospection : Jean Max et Serge découvrent le Z 406 . A élargir, continue derrière une grosse lame.
  • Z 31. Régis et Alain. Déséquipement et attaque du gouffre voisin dit « des framboisiers » Arrêt en bout de corde vers -35.
  • C 506 : Topo complète du gouffre. Régis et Alain.
  • C 226 : Le gouffre est totalement déséquipé et le matos ramené au Chalet. Mickey, Joël , Jef et Benoit Balacey qui , de passage, en profitent pour voir les premiers beaux puits du gouffre. Agre et Christian les aident pour le portage.

    Samedi 5 Août : 

    AG ARSIP

    Agre et Régis terminent le « gouffre des framboisiers » à -55. Il s’avère que c’est le Z 30, exploré par le CRS Belge en 1972.

    Dimanche 6 Août :

  • C506 : Brigitte, Roy Rogers, Maxou, Papou et Alain. Maxou et Alain attaquent l’aménagement d’un méandre remontant avant
  • le P15. Alors que Maxou tente d’élargir un passage dominant un petit ressaut, une partie de la paroi au-dessus de lui se détache

    et Alain a juste le temps de s’appuyer de tout son poids contre la grosse lame de près d’un mètre carré qui menace de basculer

    vers les deux infortunés ! Plus de peur que de mal, Maxou s’en tire avec deux grosses bosses (merci le casque !) et une très grosse

    frayeur. En examinant l’endroit d’où est tombée la lame, ils découvrent que celle-ci n’est qu’un « petit » morceau d’une lame de

    5 mètres de haut en partie fissurée !!! On a vraiment frôlé la catastrophe !                                                                                                             Pendant ce temps, les trois autres équipiers progressent de trois mètres de mieux dans le méandre.

     

  •  C129 : Véro, Maryse, Marie-Claude, Jean-Max, Serge et Mickey. Le gros névé est toujours là mais le fond du puits semble visible …
  • Descente du C239, trop étroit (10 cm) à -16. Descente à -6 dans le C98, ça continue sur 10m au moins mais très étroit.

     

  • C 230 : Jérôme, Marc et Joël. Le méandre gauche est franchi et donne malheureusement sur un puits remontant. (Le CT 64 et le CT 32 dans le même gouffre le même jour ! Normalement il ne pouvait rien leur arriver…).    
  •                                                                                                                          Lundi 7 Août :
  • C 506 : Maxou, Thibault, Serge et Véro. Le méandre se défend mais il semble y avoir un élargissement pas très loin… Les deux
  • jeunes sortent et décident de finir la journée en allant tester les trottinettes de la station … Bilan pour Thibault : Entorse grave du

    pouce avec arrachement osseux, entorse cervicale et diverses plaies au visage. Départ aux urgences à Oloron et retour à la maison

    après UN jour de camp !!!

  • Prospection : Jean-Max, Daniel, Mickey et Alain. 12 gouffres repérés.
    • Xendako Ziloua : Aménagement et sécurisation de passages. Joël et Marc  ​​​​​​​

 

C 136 énorme glacière en pleine fonte. A suivre...
C 136 énorme glacière en pleine fonte. A suivre...
C 136 énorme glacière en pleine fonte. A suivre...
C 136 énorme glacière en pleine fonte. A suivre...
C 136 énorme glacière en pleine fonte. A suivre...
C 136 énorme glacière en pleine fonte. A suivre...
C 136 énorme glacière en pleine fonte. A suivre...
C 136 énorme glacière en pleine fonte. A suivre...
C 136 énorme glacière en pleine fonte. A suivre...

C 136 énorme glacière en pleine fonte. A suivre...

Mardi 8 Août :

  • Leher Bacotchia (Z101). Le beau’f et Joël. Descente de ce beau gouffre, l’un des premiers descendu sur le massif, et jamais revu

depuis 1978 ! Gouffre malheureusement terminé sur éboulis. Plus de courant d’air.

  • C 506 : Deux équipes : Véro, Marc et Alain puis Maxou et Mickey. L’élargissement est visible… Mais aucun écho prometteur

n’est détecté. La deuxième équipe - très optimiste – a descendu un kit de cordes pour explorer les éventuels prochains puits !

Mercredi 9 Août :

  • C 506. Christian, Roy Rogers et Joël. Gros travail pour arriver à l’élargissement mais ce n’est pas encore gagné !
  • Prospection et descente de plusieurs gouffres. Marc, Mickey, Maxou, Serge et Alain.
  • C230 : Véro, Hugo, Didier et Christian. Fouille complète du fond et chasse au courant d’air : Rien ne passe !

Jeudi 10 Août :

  • C 506 : Véro, Hugo et Alain. Il tombe des trombes d’eau et le P80 s’est transformé en une cascade de 80m ! Le fond et le P15 sont

tout aussi humide. Tentative vite avortée vers le fond du méandre, sortie « à fond » et arrivée au chalet trempés jusqu’aux os !

  • Xendako Ziloua : Christine, Marc , Serge, Mickey, Le beau’f, Agre et Didier. Extraction des blocs jusqu’à la sortie et quelques mètres

de gagnés dans le méandre terminal. Ça va finir par être « confortable » !

Vendredi 11 Août :

  • C 506 : Véro, Christine et Régis (l’équipe des filles).  L’élargissement est atteint (enfin). Il est encombré de divers branchages

et pignes de pin…. Curieux après un parcours sinueux dans un méandre très étroit sur plusieurs dizaines de mètres ! On est en

fait revenus sous le P80 d’entrée dont le bouchon terminal n’est pas très épais. Au-delà, les trois « filles » constatent avec dépit

que le méandre continue, encore plus étroit ! Ils (elles) décident qu’il est temps d’arrêter les frais et de déséquiper le gouffre.

Dont acte…

  • Z115 : Le beau’f, Hugo et Alain. Explo et topo de ce très beau gouffre. Le névé a fondu et le fond du premier puits est bien visible.

Fond inchangé à -65.

  • Prospection : Agre, Mickey, Marc, Didier et Joël. Descente de plusieurs gouffres dont le plus profond descend à -20. Pointages.
  • Samedi 12 Août :

  • Grosse prospection pour les derniers Amalgamés encore présents : Véro, Marie-Claude,  Mickey, Hugo, Agre, Joël, Le beau’f,
  • Marc, Régis et Alain. Explo du C136 (énorme et très esthétique glacière) -30, du C135, prolongé de -30 à -60, du Z 138 où nous

    découvrons un puits parallèle malheureusement pincé, du C131 approfondi de -25 à -50, et découverte d’un puits non marqué et

    où le caillou lancé descend pendant longtemps… Tout ça pour entretenir le suspense.

    Dimanche 13 Août :

    Marie-Claude, Mickey, joël, Le beau’f, Marc , Régis et Alain. Rangement et nettoyage du chalet. C’en est fini du camp 2017.                             RDV à l’automne…

Les topos et croquis d'explo
Les topos et croquis d'explo
Les topos et croquis d'explo
Les topos et croquis d'explo
Les topos et croquis d'explo
Les topos et croquis d'explo
Les topos et croquis d'explo
Les topos et croquis d'explo
Les topos et croquis d'explo
Les topos et croquis d'explo
Les topos et croquis d'explo
Les topos et croquis d'explo
Les topos et croquis d'explo

Les topos et croquis d'explo

Spéléo mais pas que
Spéléo mais pas que
Spéléo mais pas que
Spéléo mais pas que
Spéléo mais pas que
Spéléo mais pas que
Spéléo mais pas que
Spéléo mais pas que

Spéléo mais pas que

Les "plancha istes (???)" et la yourte avec sa gardienne attitrée
Les "plancha istes (???)" et la yourte avec sa gardienne attitrée

Les "plancha istes (???)" et la yourte avec sa gardienne attitrée

Photo 1: Et voilà quand on veut jouer au Lejeune... Photo 2 : Serge en "dévia humaine". Photo 3 : Saurez vous reconnaître qui se cache sur cette photo ???
Photo 1: Et voilà quand on veut jouer au Lejeune... Photo 2 : Serge en "dévia humaine". Photo 3 : Saurez vous reconnaître qui se cache sur cette photo ???
Photo 1: Et voilà quand on veut jouer au Lejeune... Photo 2 : Serge en "dévia humaine". Photo 3 : Saurez vous reconnaître qui se cache sur cette photo ???

Photo 1: Et voilà quand on veut jouer au Lejeune... Photo 2 : Serge en "dévia humaine". Photo 3 : Saurez vous reconnaître qui se cache sur cette photo ???

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article