Ehujarre - Ligolette. An Other Day in Paradise

Publié le par Groupe Auscitain de Spéléologie

Nous re-voici avec grand plaisir dans ces gorges magiques de la haute Soule !

Deux équipes pour des explos radicalement différentes :

- La première - Marie-Claude et Mickey, Sandrine et Patrick, Serge Puisais et Serge Lataps, Sylvain - dans le souffleur d'Ehujarre , délaissé depuis près de deux ans, pour extraire les gravats et essayer de poursuivre le réseau étroit et venté qui commence à développer .

Mickey :

la progression depuis 4 ans est impressionnante. On est passé de 30 à 100 m de développement ... en très grande partie désobés. La première partie de la cavité longue de 40 m est orientée E-W. Un petit ruisseau arrive là et on recoupe une faille nette orientée SE-NW. L'eau provient sans doute la perte du ruisseau qui coule dans Ehujarre 200 m en amont de l'entrée du Souffleur. On suit la faille jusqu'au terminus actuel. A 50 m de l'entrée, la faille met en contact les calcaires cénomaniens violacés (à l'ouest) et des calcaires francs (coniacien probable à l'est). Le rejet semble important. Vers le terminus on progresse dans une roche très délitée et marneuse que le burineur n'a aucun problème à débiter en grosse lames. Malheureusement il faut évacuer tout ça sur 50 m environ jusque dans une petite salle latérale.

On a gagné 4 m au burineur et il faut encore agrandir 4 m de plus jusqu'à un coude vers la gauche. Le vent est toujours fort et la désob devient pénible, mais ce qu'il peut y avoir derrière est tellement excitant que ça vaut le coup de continuer. Prochaine séance : 10 personnes pour évacuer les gravats vers la petite salle et continuer à avancer vers le coude. Le collecteur S-N qu'on soupçonne en rive gauche d'Ehujarre n'est peut être pas loin. Il drainerait les eaux du H144 (-414), de l'extrême aval de la PSM (salle Ballandraux) et du réseau des Lacs d'Arphidia IV.

Ehujarre - Ligolette. An Other Day in Paradise

- La deuxième, sous un air de Génésis qui ne me quittera pas de tout le WE (An Other Day in Paradise, qui s'applique tellement bien à ce que nous vivons à ce moment précis...) réunit votre serviteur et les deux Amalgamés les + éloignés de la Pierre - et que nous retrouvons avec plaisir - Papou des "deux chèvres" et Marc le "Gasco-Réunionnais". Le but : Explorer les deux dernières cavités dans le haut de la rive droite des Gorges d'Ehujarre : L'UT 117 et l'UT123 (grande faille en Y).

Du vert, du gaz, des paysages toujours aussi somptueux et ... Trois spéléos ravis d'être là.
Du vert, du gaz, des paysages toujours aussi somptueux et ... Trois spéléos ravis d'être là.
Du vert, du gaz, des paysages toujours aussi somptueux et ... Trois spéléos ravis d'être là.
Du vert, du gaz, des paysages toujours aussi somptueux et ... Trois spéléos ravis d'être là.
Du vert, du gaz, des paysages toujours aussi somptueux et ... Trois spéléos ravis d'être là.
Du vert, du gaz, des paysages toujours aussi somptueux et ... Trois spéléos ravis d'être là.

Du vert, du gaz, des paysages toujours aussi somptueux et ... Trois spéléos ravis d'être là.

Malheureusement et une fois de plus , c'est un échec ! Les UT 123 et 123 bis situé juste en dessous donnent sur des conduits remontants et l'UT 117, 70m plus bas est atteint en extrème bout de corde (170m) , il est irrémédiablement bouché après une petite escalade de 5m. Ainsi se cloture l'exploration de la rive droite. Seules quelques petites entrées n'ont pas été visitées. 38 porches ont été ainsi explorés, très souvent par des rappels vertigineux dans les 400m de paroi. Seul l'UT 111 porte de gros espoirs avec son fort courant d'air constant.

Papou et Marc à l'entrée de l'UT 123 bis

Papou et Marc à l'entrée de l'UT 123 bis

Les UT 123 et 123 bis

Les UT 123 et 123 bis

Nous allons ensuite au trou du sentier pour examiner le fond actuel et les possibilités de continuation.

Puis jusqu'au gouffre de la Bécasse et nous constatons que le méandre terminal est encore sous la neige.

Soirée grillades très agréable au chalet ARSIP.

Trou du sentier.
Trou du sentier.

Trou du sentier.

Marc dans la bécasse

Marc dans la bécasse

Le lendemain c'est une équipe très motivée qui s'attaque à la désob du trou du sentier face à un très fort courant d'air soufflant. Près de 40 (!) bidons seront extrait du terminus, la progression est maintenant sympa jusqu'au méandre terminal qui commence à plonger sérieusement !

La prochaine séance nécessitera encore d'évacuation de quelques déblais avant l' élargissement d'une dernière étroiture donnant sur un conduit beaucoup plus sympa. Au delà un gros écho nous donne des plus forts espoirs !!!! Le rève continue, et comment !! 

Ehujarre - Ligolette. An Other Day in Paradise

MICKEY :

Equipe pointage de dimanche :

Positionnement GPS des cavités du sommet d'Utzia : Grotte de Ligolette, Aspirateur, Sentier, Glacière, Chipi. Certaines étaient déjà positionnées au GPS d'autres pas. Cela permettra d'affiner la synthèse topo locale pour mieux y situer les futurs développements du Sentier.

L'entrée du Chipi ne change pas trop de place. Le positionnement précédent dans ce ravin pentu et sans GPS n'était pas mauvais du tout !

Ehujarre - Ligolette. An Other Day in Paradise

Commenter cet article