Exploration et première à la Réunion

Publié le par Groupe Auscitain de Spéléologie

En ce jeudi 25 mai 2017, Marc pars avec le Groupe Spéléo de la Réunion en explo sur une zone proche du volcan, qui a été prospectée récemment.

L'équipe 1, Marc et Vincent ont pour mission d'explorer les trous repérés R1 à R5. L'équipe 2, Olivier et Loïc poursuivent leur prospection et exploration  en amont de ces 5 points.

Il fait frais ce matin à plus de 2000m d'altitude, le thermomètre avoisine les 0° quand nous démarrons au lever du jour à 6h30. Nous trouvons des cristaux de glace de forme surprenante sur le chemin.

 

 

Les cavités explorées sont des hornitos, cône de dégazage de coulées souterraines, s'ouvrant par un trou en plafond sur des salles plus ou moins grande en forme de poire, Nous avons toujours espoir d'y découvrir non pas une rivière, mais un tunnel de lave qui nous fera courir sous terre.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La roche est hyper abrasive, et les amarrages naturels fiables ne sont pas nombreux. Nous devons faire preuve d'imagination pour descendre en sécurité.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

À l'intérieur pas de tunnel, mais de la couleur et quelques concrétions de lave.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Après avoir exploré les cavités R1 à R4, Marc et Vincent rejoignent l'équipe 2 au sommet d'un superbe cône où s'ouvre un trou engageant.

La corde est posée et nous accédons les uns après les autres, par un P30 dans une superbe salle aux dimensions impressionnantes comparée aux précédentes.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'ouverture en plafond nous permet de descendre en fil d'araignée au centre d'une bulle dont les parois oranges nous émerveillent.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La salle circulaire offre un diamètre de 20m pour une hauteur de 30m. Un double plancher forme sa base.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous y découvrons des concrétions et autres formes géologiques façonnées par la lave en fusion, de couleurs chaudes et variées.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La cavité est fouillée dans tous ses recoins, mais aucun départ de tunnel n'est repéré.

Le temps est passé trop vite, et il nous faut remonter.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Excité d'avoir fait de la première et découvert une si belle cavité, nous quittons avec regret cet endroit qui nous émerveille, pour retrouver la lumière du soleil couchant. 

Les couleurs orangées de cette cavité lui vaudront l'appellation de "salle caramel".

La suite dans de prochaines aventures

Marc

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Véro D 07/06/2017 19:26

Magnifiques couleurs , superbe . Bravo pour cette découverte !