VERNA A Yéééé On est en haut !

Publié le par Groupe Auscitain de Spéléologie

Motivés, et pas qu’un peu !

Les deux grimpeurs Jean et Régis dévalent l’éboulis N de la Verna pour remonter à l’opposé jusqu’à la corde d’accès à l’escalade.

Anthony, Johan et Joël les accompagnent pour acheminer les gros sacs de matos nécessaires à la poursuite de l’escalade.

Mickey à la caméra, Alain à la photo, et c’est parti pour une remontée de 90m dans un vide dément jusqu’au relais ultime de la dernière virée. De la plate- forme du barrage, la vue sur les deux grimpeurs face à l’énorme porche convoité est saisissante ! Deux minuscules fourmis collés à une paroi continuellement déversante.

L'accès au relais et les deux grimpeurs qui attaquent l'escalade 90m plus haut
L'accès au relais et les deux grimpeurs qui attaquent l'escalade 90m plus haut

L'accès au relais et les deux grimpeurs qui attaquent l'escalade 90m plus haut

Il faudra près de 3heures à Jean pour équiper une ultime longueur de près de 40 mètres et accèder enfin à la base de l’immense porche.

Quel pied !!!

Quel spéléo n’a pas rèvé un jour de vivre des moments comme celui -là ?

Imaginez -vous arriver après une escalade de plus de 180mètres de long sur une paroi incroyablement surplombante et constamment à plus de 100m du « sol » devant un porche géant de près de 20 mètres de haut qui a nargué nombre de spéléos débouchant dans la Verna par le tunnel artificiel pendant tant d’années … En plus le porche ne se révèle au grimpeur que sur les 10 derniers mètres de l’escalade en raison de la courbure de la paroi…

Régis rejoint Jean en déséquipant et deux nouvelles heures s’écoulent.

VERNA A Yéééé On est en haut !
VERNA A Yéééé On est en haut !
VERNA A Yéééé On est en haut !
VERNA A Yéééé On est en haut !

Les deux grimpeurs cassent la croûte sur le plancher des vaches  sous le porche(si on peut dire), rangent tout le matos et enfin, partent vers l’inconnu.

Les dimensions colossales du porche (20X5) font suite à une fracture concrétionnée très haute mais large de 70 à 80 cm à peine.

Ils suivront cette galerie qui canalise un ruisselet (que l’on retrouve en haut de l’escalade de 2011) durant environ 50 mètres vers le Sud-Ouest. Une obstruction partielle provoquée par le concrétionnement mettra fin à leur progression. Il faudra élargir car la galerie se poursuit au-delà. Ça sera pour la prochaine fois.

A l’entrée du porche , le relais de descente est mis en place : Pas de fractionnement possible ! ça sera du plein pot jusqu’en bas.

Alain fais les mesures entre le point repéré au Théodolite par les élèves géomètres (départ de l’escalade de 2011 de Régis et Alain) et le bas de la corde de descente : 19m seulement ! La corde restante sur la C120 est mesurée ce qui donne une verticale de 107 m environ ! Il va falloir se la gagner cette première ! Les crolls vont fumer !

Les deux grimpeurs le rejoignent bientôt, du rève plein les yeux après une telle descente dans ce vide colossal ! Juste un peu déçus de n’avoir pas découvert les grandes galeries que nous espérions…

Dans la rivière avec un débit légèrement  supérieur à la "normale"
Dans la rivière avec un débit légèrement  supérieur à la "normale"
Dans la rivière avec un débit légèrement  supérieur à la "normale"
Dans la rivière avec un débit légèrement  supérieur à la "normale"

Dans la rivière avec un débit légèrement supérieur à la "normale"

MAIS …

Et oui car il y a un mais… Quand on donne des mesures topo à Mickey, il s’opère une sorte de  « réaction chimique » qui implique une furieuse recherche  par celui-ci sur les archives topo et les possibilités de continuations et de jonctions possibles…

Le résultat ne tarde pas à tomber : Le porche est repéré (très) précisément sur la topo en plan de la salle géante. La galerie d’une cinquantaine de mètres positionnée selon les indications de Jean et Régis. Les altitudes calculées et…

--- Au Sud Est on retrouve un vieil ami délaissé depuis (à tort la suite des évènements nous le prouvera peut-être ?) : Le Chipi Josétéko Lécia (-530m).

Et notamment sa branche Nord qui semble « appeler » notre nouvelle galerie du porche des Obsitinés… Cette branche est située environ 100m plus haut que le porche des Obstinés et à environ 450 m de là. Tout devient possible, voilà de nouveaux objectifs en perspective pour les Amalgamés !

Pendant ce temps, Anthony, Johan et Joël sont allés récupérer les cordes dans Arphidia Amont

Encore une belle séance d’exploration dans cette salle qui nous aura donné tant de sensations…

AB

Le porche atteint par les grimpeurs d'Amalgame est le point le plus haut atteint dans la salle proprement dite. Une visée de calage depuis un point topo au théodolite (en 2012) et la mesure de la corde du plein gaz le situe à 1151 m d'altitude, soit 76 m plus haut que le porche d'Aranzadi et 93 m plus haut que la plateforme à la sortie du tunnel. Il s'ouvre seulement 25 m plus bas que le point haut de la voûte de la salle (1176 m déterminé par scan laser 3D en 2004).

Le porche s'ouvre dans une faille majeure de la salle. Cette faille affecte la couverture crétacée mais aussi le socle paléozoïque comme nous l'avons remarqué lors des topographies de détail en 2015 - 2016. Dans le paléozoïque, la faille est située au contact calcaires du Dévonien - schistes du Carbonifère (coulissage entre séries ?). La faille est orientée dans le N. 040° avec un fort pendage vers le SE. L'orientation de la faille a été déterminée au moyen de points topo situés à son aplomb au sud et au nord-est de la salle. Plusieurs réseaux sont connus dans cette direction de faille : l'amont du Maria Dolores tout proche, le réseau OBS à l'entrée de Chevalier, la galerie Baptiste et 3 affluents de l'amont d'Arphidia.

Il n'y a pas encore eu de topo de la galerie qui prolonge le porche. Ca ne saurait tarder. Si elle est dans la faille dans le N.040°, elle se dirige vers le SW et prend la direction de la branche Nord du Chipi Josetteko Leze Handia situé à 450 m du porche et 130 m au- dessus. Il sera intéressant de bien noter les morphologies de la galerie et chercher la présence de remplissages. Ils sont particulièrement importants dans la branche Nord du Chipi.

Mickey

VERNA A Yéééé On est en haut !
VERNA A Yéééé On est en haut !
VERNA A Yéééé On est en haut !

Commenter cet article

Groupe Auscitain de Spéléologie 28/05/2017 09:54

Vu nos âges avancés et la grosse flemme pour l'ascension des 107 m plein gaz, on a décidé de prendre le problème à l'envers et d'arriver au porche des Zobstinés... Par le haut ! Via le trous du sentier ou la branche W du Chipi... On aura plus qu'a descendre les 107m avec la banane. Elle est pas belle la vie ???

Aldo 23/05/2017 05:57

Bon les kikis, c'est pas tout ça : faudrait p'têt voir à écrire la suite de cette belle histoire
(certes 107mn plein pot ça pique un peu, mais quand on monte un porche épique faut s'y attendre ! ;):))

Aldo 23/05/2017 06:01

(pourquoi cet abruti de "correcteur" écrit "mn" au lieu de "m" ? c'est encore plus stupide que mes jeux de mots !)