La Pierre côté Est.de l'Hurs à Ansabe

Publié le par Groupe Auscitain de Spéléologie

En cette fin d'année 2016, nous décidons d'aller rencontrer la face Est de la Pierre Saint Martin. Là où les vastes plateaux calcaires criblés de gouffres viennent buter sur des falaises hallucinantes de verticalité. Ici le paradis des spéléos se transforme en paradis des grimpeurs... Encore que je suis persuadé que de belles découvertes spéléologiques sont encore possibles dans ces immenses parois. L'explo de la grotte de "la Cathédrale de Pyrene" près de la grande aiguille d'Ansabère nous l'a récemment prouvé (voir le Bull ARSIP n°18).

Nous voilà donc au parking d'Anapia pour une première montée jusqu'à la cabane de Claveranne où nous passerons la nuit.

Le sentier est très sympa en sous bois et bute bientôt sur les parois du Billare que nous suivrons sur la gauche, surplombant une impressionnante falaise surplombante de + de 100m.

Les belles parois du Billare

Les belles parois du Billare

Nous arrivons bientôt au déversoir du lac de l'Hurs en suivant le cours d'eau aujourd'hui totalement gelé. Première vision spectaculaire du pic des Trois Rois. La cabane n'est plus très loin. Nous traversons quelques beaux lapiaz et en nous retournant nous apercevons Jean-Pierre (Le pic di Midi d'Ossau) qui nous contemple.

Le pic des Trois Rois et "Jean-Pierre"
Le pic des Trois Rois et "Jean-Pierre"

Le pic des Trois Rois et "Jean-Pierre"

Nous longeons le lac de l'Hurs totalement gelé et nous voilà à la cabane de Claveranne. Elle a été refaite à neuf et le couchage à l'étage est nickel (6 ou 7 places). Par contre aucun mobilier, la pièce ne comporte qu'un poêle à bois. Nous allons voir au dessus la cabane de Pouey qui elle aussi n'a qu'une seule pièce (très propre) dépourvue de mobilier. Elle a l'avantage d'avoir une fontaine près de l'entrée. Ici le pic des Trois Rois nous domine avec sa face Est très verticale et percée de grottes. Les anciens (Mickey ?) pourront peut-être nous renseigner sur l'explo (ou pas) de ces dernières (voir Photo, même Flash les regarde !)

La cabane de Claveranne et ses panneaux solaires , la cabane de Pouey, et le pic des Trois Rois avec deux grottes particulièrement visibles.
La cabane de Claveranne et ses panneaux solaires , la cabane de Pouey, et le pic des Trois Rois avec deux grottes particulièrement visibles.
La cabane de Claveranne et ses panneaux solaires , la cabane de Pouey, et le pic des Trois Rois avec deux grottes particulièrement visibles.
La cabane de Claveranne et ses panneaux solaires , la cabane de Pouey, et le pic des Trois Rois avec deux grottes particulièrement visibles.
La cabane de Claveranne et ses panneaux solaires , la cabane de Pouey, et le pic des Trois Rois avec deux grottes particulièrement visibles.

La cabane de Claveranne et ses panneaux solaires , la cabane de Pouey, et le pic des Trois Rois avec deux grottes particulièrement visibles.

Ensuite nous allons nous délecter des couleurs du soir sur l'ensemble des beaux points de vue nous entourant. Nous faisons également quelques photos nocturnes, profitant d'un ciel sans le moindre nuage et très étoilé

Plaisir des yeux et bonheur total dans un cadre idyllique
Plaisir des yeux et bonheur total dans un cadre idyllique
Plaisir des yeux et bonheur total dans un cadre idyllique
Plaisir des yeux et bonheur total dans un cadre idyllique
Plaisir des yeux et bonheur total dans un cadre idyllique
Plaisir des yeux et bonheur total dans un cadre idyllique

Plaisir des yeux et bonheur total dans un cadre idyllique

Au lever du jour nous attaquons les pentes enneigées contournant le Dec de l'Hurs à l'Ouest. J'ai malheureusement omis de prendre les crampons à glace qui nous auraient été bien utiles. Je suis obligé de tailler des marches dans la glace vive (façon Rebuffat)  dans les passages les plus craignos...

Flash qui possède des crampons "intégrés" nous a précédé sur la crète sommitale et met en fuite une cinquantaine d'Isards ! Ah le con !!!!

Nous le rejoignons enfin et nous en prenons plein les yeux ! Devant nous trônent les très belles aiguilles d'Ansabère. Plus à l'Est Jean-Pierre encore lui, baigné des brumes matinales, à l'Ouest le col d'Escouette. Quel pied !!!

 

Le pic des Trois Rois dans les couleurs du matn, Les aiguilles d'Ansabère, Le Dec de l'Hurs (2176m) et Jean-Pierre au loin.
Le pic des Trois Rois dans les couleurs du matn, Les aiguilles d'Ansabère, Le Dec de l'Hurs (2176m) et Jean-Pierre au loin.
Le pic des Trois Rois dans les couleurs du matn, Les aiguilles d'Ansabère, Le Dec de l'Hurs (2176m) et Jean-Pierre au loin.
Le pic des Trois Rois dans les couleurs du matn, Les aiguilles d'Ansabère, Le Dec de l'Hurs (2176m) et Jean-Pierre au loin.

Le pic des Trois Rois dans les couleurs du matn, Les aiguilles d'Ansabère, Le Dec de l'Hurs (2176m) et Jean-Pierre au loin.

Nous suivons la crête jusqu"au pied de la table des Trois Rois, s'en suit alors une longue traversée dans des éboulis croulants jusque sous le col d'Escouette (accès au gouffre E2000, le grand gouffre le plus haut perché du massif de la PSM. Exploré dans les années 80 par nos amis Charentais). Descente pénible jusqu'à la belle cabane de Pédain, surveillés par les isards postés sur les crêtes nous surplombant. Cette belle cabane est très bien équipée et dotée de couchages avec matelas SVP !

Les sentinelles et la cabane de Pédain, Sur fond d'aiguilles d'Ansabère
Les sentinelles et la cabane de Pédain, Sur fond d'aiguilles d'Ansabère

Les sentinelles et la cabane de Pédain, Sur fond d'aiguilles d'Ansabère

Avec avoir cassé la croûte, nous prenons le superbe sentier en sous bois qui rejoint les cabanes d'Ansabe. Arrivés aux cabanes, nous rencontrons des randonneurs qui nous informent que le PGHM est à la recherche d'une randonneuse disparue et qui devait se rendre au lac d'Ansabère à raquettes...

Malheureusement , vu ce matin dans la presse :

Portée disparue depuis ce jeudi, la randonneuse a été retrouvée morte ce vendredi. 

L'habitante d'Orthez, âgée de 54 ans et recherchée depuis ce jeudi soir dans le secteur du lac d'Ansabère près de Lescun, a été retrouvée morte ce vendredi.Le corps de la victime a été retrouvé grâce à la reconnaissance effectué par Dragon 64. Selon les premiers éléments, cette randonneuse confirmée aurait suivi un sentier avant de bifurquer dans une zone neigeuse. Elle aurait alors été victime d'une chute. 

L'alerte avait été donnée ce jeudi à 21h20. Les recherches, menées par les pompiers spécialistes du secours en montagne et les gendarmes du peloton de haute montagne (PGHM) d'Oloron ainsi que du groupe montagne, avaient débuté ce jeudi soir puis repris ce vendredi matin avec l'aide du maître chien du peloton de surveillance et d'intervention de la gendarmerie (Psig) de Pau

Nous poursuivons ensuite notre descente vers le pont de Lamary, départ de la rando des cabanes d'Ansabe.

Nous retrouvons ensuite notre véhicule après une jonction de 3 kilomètres par la route. Une superbe rando qui permet de confirmer (s'il en était besoin) l'estrème beauté de notre massif préféré.

Aux cabanes d'Ansabe et une dernière vue des aiguilles avant de retrouver la piste.
Aux cabanes d'Ansabe et une dernière vue des aiguilles avant de retrouver la piste.

Aux cabanes d'Ansabe et une dernière vue des aiguilles avant de retrouver la piste.

La Pierre côté Est.de l'Hurs à Ansabe
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article