Le Renard se lâche petit à petit…

Publié le par Groupe Auscitain de Spéléologie

Trois renardeaux ce matin du 18 Novembre à l’entrée du P80 : Mickey (qu’on a re-baptisé pour l’occase 7 point zéro…) Gilbert (le sumotori  anorexique landais ) et votre serviteur fidèle au poste  (4ème descente).

Le puits dégouline car la neige a recouvert le massif et comme la journée s’annonce radieuse avec une température de 13°, toute cette neige fond et l’eau de fonte nous asperge copieusement nous obligeant à descendre encore plus vite que d’hab.

Mickey et Guildo à l'entrée
Mickey et Guildo à l'entrée

Mickey et Guildo à l'entrée

L’étroiture de la dernière cession finit par laisser le passage à Gilbert après 3 heures de labeur.

A nouveau, on débouche sur une nouvelle base de puits aussi large que la première et encore une fois, une lucarne demandera à être élargie.

Cette fois pourtant le vide au-delà de la lucarne semble beaucoup plus important avec une grosse résonnance. Espérons que ça va commencer à descendre.

A quelques mètres de la base de ce nouveau puits, Gilbert remarque aussi l’arrivée d’un beau méandre direction plein Sud. Ca sera pour 2017.

Le passage vers le 1er élargissement et le terminus actuel avec la lucarne à élargir
Le passage vers le 1er élargissement et le terminus actuel avec la lucarne à élargir

Le passage vers le 1er élargissement et le terminus actuel avec la lucarne à élargir

Le Renard se lâche petit à petit…
Le Renard se lâche petit à petit…

Retour au chalet et déséquipement complet du gouffre.

Le lendemain après avoir rangé et fermé le chalet pour l’hiver, nous partons pour Pampelune où aura lieu la réunion ARSIP de fin d’année.

Nuit passée au super Hôtel « El Toro » à Berrioplano dans la banlieue immédiate de Pamplona.

Papou à l'entrée de l'Hotel et une partie du bureau ARSIP poursuivie par un toro en fer...
Papou à l'entrée de l'Hotel et une partie du bureau ARSIP poursuivie par un toro en fer...

Papou à l'entrée de l'Hotel et une partie du bureau ARSIP poursuivie par un toro en fer...

Le lendemain, nous retrouvons nos amis espagnols et la réunion se déroule dans une ambiance très sympa. Merci à Thomas (Satorrak) qui nous a servi très efficacement d’interprète. CR de cette réunion dans le prochain ARSIPINFO).

La réunion ARSIP à Pampelune dirigée par Iñaki et Jean-Paul
La réunion ARSIP à Pampelune dirigée par Iñaki et Jean-Paul
La réunion ARSIP à Pampelune dirigée par Iñaki et Jean-Paul
La réunion ARSIP à Pampelune dirigée par Iñaki et Jean-Paul

La réunion ARSIP à Pampelune dirigée par Iñaki et Jean-Paul

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article