J'entend le loup le renard et la bécasse

Publié le par Groupe Auscitain de Spéléologie

Comme prévu rendez vous est pris ce WE au chalet ARSIP pour s'occuper sérieusement de nos deux cavités actuelles La bécasse et le C506.

Régis a prévu du lourd pour étayer le monstre éboulis du gouffre de la bécasse et c'est un surprenant cortège de randonneurs "bizarres" qui attaque dès 9h00 ce samedi matin le raide "chemin des jeunes".

J'entend le loup le renard et la bécasse
J'entend le loup le renard et la bécasse

L'équipe "bécasse" est constituée de : Marie Claude et Mickey, Serge (s) Lataps et Puisais, Joël (un p'tit djeun du GSVO et Régis.

L'accès est équipé par la deuxième entrée, plus directe et plus esthétique.

La nouvelle entrée de la bécasse
La nouvelle entrée de la bécasse

La nouvelle entrée de la bécasse

Quelques mètres cubes de blocs déplacés plus tard, un accès plus direct au bas du méandre est ouvert. Il n' y aura plus quà fixer les étayages pour pouvoir commencer le déblaiement de l'éboulis en toute sécurité.

J'entend le loup le renard et la bécasse

Pendant ce temps, Véro, Joël et Alain redescendent le splendide Puits du Renard (80m) de la sima C506. Deux nouveaux fractios sont posés et sans tarder, la désobstruction de la partie finale est attaquée, encouragée par un bon courant d'air (soufflant cette fois ci).

Plus on avance, plus l'écho est phénoménal. 

En fin de journée, l'élargissement salvateur n'est plus qu'à 1m50 de nous. Un trou gros comme une assiette à dessert donne accès à un gros volume ressemblant à un puits...

Deux canaris prêts à prendre leur envol dans le puits du renard.

Deux canaris prêts à prendre leur envol dans le puits du renard.

La base du P80 et le passage étroit vers la suite
La base du P80 et le passage étroit vers la suite

La base du P80 et le passage étroit vers la suite

Pureté absolue du rocher. On est bien à la Pierre !

Pureté absolue du rocher. On est bien à la Pierre !

Le lendemain, Véro, Mickey et Alain replongent. L'élargissement du passage ventilé est poursuivi et nous voyons maintenant nettement le gros vide que nous cherchons à atteindre en deux endroits distincts.

Nous nous arrêtons sur un ultime gros bloc à dégager empêchant le passage ultime vers le puits. ça sera pour la prochaine fois avec les outils adéquats. Un bon pied de biche fera l'affaire.

Une superbe première en perspective !

Sortie avec la banane sous un ciel menaçant.

J'entend le loup le renard et la bécasse
J'entend le loup le renard et la bécasse
L'énorme quadruple entrée de la Bécasse. A droite le personnage est en haut de l'entrée actuelle

L'énorme quadruple entrée de la Bécasse. A droite le personnage est en haut de l'entrée actuelle

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article