ARPHIDIA. Retour vers le passé...

Publié le par Groupe Auscitain de Spéléologie

Bande d'Amalgamés à la cabane "Dominique"

Bande d'Amalgamés à la cabane "Dominique"

ARPHIDIA . Retour vers le passé…

C’est 15 Amalgamés qui se retrouvent avec le plus grand plaisir après une léthargie de près de 5 mois  dans le cadre enchanteur de Ste Engrâce !

Enchanteur ? Moins que d’habitude car il fait un vrai temps de… Pays Basque ! Pluie et neige sont mêlées. Bon on pourra pas dire qu’on avait pas été avertis…

On décide quand même de monter en voiture jusqu’au dernier virage avant le col. Pas de problèmes il n’ y a (pour le moment) que dix centimètres d’épaisseur de neige, mais il commence à neiger à gros flocons.

Proustounet et Proustokosto

Proustounet et Proustokosto

La première équipe  - Régis et Thibault - se rend vers l’escalade de la paroi N de la Verna (Amalgame 2009). L’escalade est rééquipée et le puits à mi-hauteur descendu. Surprise : Pas de ruisseau à sa base, donc pas de coloration possible. Mickey et Raymond vont colorer le petit ruisseau rive droite du shunt vers Chevalier.

La coloration sort peu de temps après sur la gauche du sentier une vingtaine de mètres avant le départ de l’escalade. Un fluo-capteur sera quand même posé dans la rivière EDF de l’amont d’Arphidia, on sait jamais...

L'escalade Amalgame 2009 à la paroi Nord de la Verna

L'escalade Amalgame 2009 à la paroi Nord de la Verna

Régis qui "se la pète" avec son casque de Hells Angels et sa lampe Phaetom 20000 Llumens

Régis qui "se la pète" avec son casque de Hells Angels et sa lampe Phaetom 20000 Llumens

La deuxième grosse équipe part vers les amonts d’Arphidia afin de re-topographier le cheminement jusqu’à l’extrémité de la galerie « Suicide ». Joël pose le fluo-capteur au niveau de la jauge dans la rivière EDF amont.

Agre et Maxou s’engagent dans le terminus étroit et s’arrêtent sur un méandre trop étroit après une vingtaine de mètres de progression. Une cascatelle se devine quelques mètres plus loin…

Profils divers dans Arphidia amont (photos Papou et Serge)
Profils divers dans Arphidia amont (photos Papou et Serge)
Profils divers dans Arphidia amont (photos Papou et Serge)
Profils divers dans Arphidia amont (photos Papou et Serge)
Profils divers dans Arphidia amont (photos Papou et Serge)
Profils divers dans Arphidia amont (photos Papou et Serge)
Profils divers dans Arphidia amont (photos Papou et Serge)
Profils divers dans Arphidia amont (photos Papou et Serge)

Profils divers dans Arphidia amont (photos Papou et Serge)

Alors que Brigitte et Agre regagnent la sortie, l’équipe topo commence la longue série de visées. Elle est constituée d’un p'tit djeun : Maxou, et de quatre vieux grigous qui retrouvent Arphidia plus de trente années après leurs dernières explos : Guildo, Serge, Joël et Papou.

Près de 70 visées plus tard , la topo est bouclée (dev : 407m,  déniv : + 42m) jusqu’au débouché du tunnel EDF. L’articulation est similaire à la topo de 1976 mais l’orientation diffère un peu : Le terminus se retrouve plus à l’Ouest, ce qui nous rapproche à environ 40m de l’escalade de 2009 dans la paroi N de la Verna et à mi-hauteur de celle-ci , soit au niveau du puits où devait être faite la coloration.

Décalage vers l'Est de la nouvelle topo de la galerie Suicide

Décalage vers l'Est de la nouvelle topo de la galerie Suicide

Joël pose le fluo-capteur

Joël pose le fluo-capteur

Fais gaffe Papou, tu n'as plus les dents de tes vingt ans...

Fais gaffe Papou, tu n'as plus les dents de tes vingt ans...

La dernière équipe est constituée d’un djeun (plus très jeune) : Raymond et de trois vieux renards également de retour à Arphidia après une trève de 3 décénies : Le beau’f, Pascal (Mister Président of GAS himself) et Alain (Abre).

Double tâche :

  • Aller examiner le départ du chaos du Baron où la trémie avait tendance à descendre en même temps que nous. Après examen, celle-ci semble stabilisée, il ne reste qu’un bloc à évacuer dans le passage étroit en dessous. Il serait quand même bon d’étayer un minimum le passage juste avant le petit puits…

  • Faire quelques photos dans la rivière EDF et à la salle Accoce. Mission accomplie malgré quelque problèmes avec les cellules radio (voir plus bas).

Le départ du Chaos du Baron. Le passage s'est considérablement élargi.

Le départ du Chaos du Baron. Le passage s'est considérablement élargi.

Profils dans Arphidia entre la base du P18 et la salle Accoce (photos Alain Bressan)
Profils dans Arphidia entre la base du P18 et la salle Accoce (photos Alain Bressan)
Profils dans Arphidia entre la base du P18 et la salle Accoce (photos Alain Bressan)
Profils dans Arphidia entre la base du P18 et la salle Accoce (photos Alain Bressan)
Profils dans Arphidia entre la base du P18 et la salle Accoce (photos Alain Bressan)
Profils dans Arphidia entre la base du P18 et la salle Accoce (photos Alain Bressan)

Profils dans Arphidia entre la base du P18 et la salle Accoce (photos Alain Bressan)

La salle Accoce 5photos Alain avec Le beau'f, Pascal et Raymond aux flashes)
La salle Accoce 5photos Alain avec Le beau'f, Pascal et Raymond aux flashes)
La salle Accoce 5photos Alain avec Le beau'f, Pascal et Raymond aux flashes)

La salle Accoce 5photos Alain avec Le beau'f, Pascal et Raymond aux flashes)

A la sortie la couche de neige a augmenté de près de 40 cm ! La redescente vers Ste Engrâce se fera quand même sans problèmes.

Une bien belle sortie dans une ambiance conviviale et « bon-enfant», Amalgamesque quoi !

Arphidia , tu risques de nous revoir très bientôt…  

Alain Bre

Il a quelque peu neigé à Ste Engrâce...

Il a quelque peu neigé à Ste Engrâce...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article