CAMP AMALGAME 2015

Publié le par Groupe Auscitain de Spéléologie

CAMP AMALGAME 2015.

Cette édition qui a réuni 27 Amalgamés avec un « pic » à 21 d’un coup a été marquée sous le signe de la déception.

En effet les deux gouffres dont nous attendions tant n’ont pas tenu leurs promesses, et nous avons décidé de leur déséquipement total à un jour d’intervalle !

La sima de la Niebla (C214) d’abord avec ses trois branches (presque quatre avec la dernière à -380 !) franchissant le cap mythique des -400. Le fond 2015 est pratiquement horizontal et parcouru sur près de 100m plein Ouest - donc vers là où on veut aller – mais la progression est définitivement stoppée par le broyage de la faille que nous parcourons depuis la base des puits. Seul le courant d’air s’échappe vers l’inconnu en nous faisant un dernier bras d’honneur. Le siphon reste le point bas de la cavité à -420. Il est à l’image de la cavité : étroit et glaiseux… Bref tournons la page sans regrets.

La Sima de los Cairns (C243) avec ses magnifiques puits, son méandre intermédiaire rappelant celui de la Sima Grande, et surtout son énorme salle découverte l’an dernier par une bande de djeuns, tous sexagénaires et qui lui ont donné le nom de « salle des Sexafolies ». La topo a révélé ses dimensions hors normes à cette profondeur de -180 : Plus de 100m de long sur 50 de large !!! Là encore c’est la tectonique qui a mis fin à notre progression vers notre Graal, la rivière entre Pierre et Partages. Les trois énormes failles étant à l’origine de ce gros vide ont totalement pulvérisé toutes les parois, condamnant tous les conduits tentant de s’en échapper sous des tonnes d’éboulis.

Et maintenant ? Terminé les Llano Carreras ? Que Nenni !!!

La bonne nouvelle est que nous allons retrouver le plus beau gouffre de la zone (si ce n’est du massif !). J’ai nommé la Sima Grande qui est aussi sympa que la Sima de la Niebla était détestable. L’emplacement de bivouac est déjà prêt, le méandre du 11-11-11 à -399 n’a qu’à bien se tenir !

Et puis nous irons retrouver les « nounours » de la Sima 230 avec sa branche de -130 qui absorbait un Zef d’enfer. Le méandre étroit qui nous a arrètés il y a quelques années et qui faisait le malin le fera beaucoup moins quand il verra notre dernière acquisition : La monstrueuse Hilti justement nommée « la grosse berta ».

Et puis il reste les trous à neige : Le C215 qui nous a offert une troisième entrée, le C211 avec sa splendide entrée et que nous n’avons pas re-descendu depuis 1984, le P190 de la Sima H et ses lucarnes jadis enneigées ...

Bref, nous n’en avons pas fini, loin de là. La Pierre nous a encore asséné un coup vicelard cette année, l’an prochain, nous lui porterons l’estocade !

De vrais moments de convivialité comme d'habitude lors de ce camp 2015: Le repas préparé aux "vaillants explorateurs" qui sortent à 3h du mat, Les récits d'explo racontés dans la foulée, les champignons de Kiki et Daniel, les apéros en terrasse... Que du bonheur, vivement 2016 !

Une Version plus détaillée du compte rendu est visible sur Facebook sur le Groupe "Amalgame" Inscrivez vous si ce n'est déjà fait.

CAMP AMALGAME 2015
CAMP AMALGAME 2015
CAMP AMALGAME 2015
CAMP AMALGAME 2015
CAMP AMALGAME 2015
CAMP AMALGAME 2015
CAMP AMALGAME 2015
CAMP AMALGAME 2015
CAMP AMALGAME 2015
CAMP AMALGAME 2015
Dans les beaux puits de l'Ourat det soure (K7)
Dans les beaux puits de l'Ourat det soure (K7)
Dans les beaux puits de l'Ourat det soure (K7)
Dans les beaux puits de l'Ourat det soure (K7)

Dans les beaux puits de l'Ourat det soure (K7)

Une nouvelle belle classique : La Sima de los Cairns (C243
Une nouvelle belle classique : La Sima de los Cairns (C243
Une nouvelle belle classique : La Sima de los Cairns (C243
Une nouvelle belle classique : La Sima de los Cairns (C243
Une nouvelle belle classique : La Sima de los Cairns (C243
Une nouvelle belle classique : La Sima de los Cairns (C243

Une nouvelle belle classique : La Sima de los Cairns (C243

Commenter cet article