Randonnée aérienne à Ehujarre

Publié le par Groupe Auscitain de Spéléologie

Départ à 9h00 du cayolar "du Gesa" à Ligolette. Direction : l'UT 109, un gros porche inexploré repéré l'an dernier par Papou et Alain du porche "du Chat Sauvage" en rive gauche des gorges.

Il fait 25°, une légère mer de nuage recouvre Ste Engrace et le bas des gorges. Une fois de plus le paysage est somptueux et ça nous ferait presque oublier les taons qui s'acharnent sur nous !!!.

Pour cela il faut descendre sur la partie Sud du cirque de la grotte du Brouillard. La descente est très raide et le point de rappel est plus de 200m plus bas.

Enfin arrivés au sommet du grand vide, nous avons la surprise de trouver deux plaquettes avec des goujons de 10. Ca ressemble fort à un relais de voie d'escalade. C'est fort possible car les falaises qui plongent à nos pieds sont en calcaire parfait, idéal pour une escalade de qualité...

Après deux amarrages nat, je place le premier point 20m plus bas. Encore 20m dans une rampe très ébouleuse puis un deuxième point dans le rocher redevenu compact sur ma gauche.

Encore un point 5m plus bas dans la falaise qui commence a devenir vertigineuse et enfin 10m en dessous, les deux derniers points pour un vrai plein gaz à 6m de la paroi.

Quel pied ! Quel gaz ! tant qu'on est face à la paroi, tout va bien, mais quand la corde commence à nous faire tourner face au vide incroyable des gorges, là je peux vous dire qu'on serre très fort les fesses ! (Raymond tu me comprends...). trente mètres plus bas un petit pendule me pose sur un léger replat. La corde de 100m pend en dessous de moi et son extrémité est à une vingtaine de mètres du bas de la falaise. Merde on pourra pas aller voir la grosse faille sur la gauche.

Je plante deux bons pitons (le rocher est vraiment parfait) et Joël me rejoint jusqu'au miniscule relais. Le grand porche est à une quinzaine de mètres sur notre droite et 5m plus haut

Joël attaque la traversée jusqu'au porche qui s'avère totalement bouché... Une fois de plus !

Au retour une prise casse et Joël se paye un méga pendule qu'il ne sera pas prêt d'oublier !

Vite, remonter maintenant car la Température a augmenté de 10° et sur ce calcaire éblouissant, on est en train de cuire ! Le retour au cayolar sera très éprouvant sous la canicule et on arrive enfin à la voiture avec les papilles en carton!

Plus qu'un porche à visiter et les explos de ce lieu magique seront terminées (tout au moins pour les porches visibles).

Joël et Alain 17/07/2015

Au dessus du départ des rappels d'accès

Au dessus du départ des rappels d'accès

Joël dans le dernier tronçon

Joël dans le dernier tronçon

Toute petite araignée au bout de son fil, Joêl savoure l'instant présent
Toute petite araignée au bout de son fil, Joêl savoure l'instant présent

Toute petite araignée au bout de son fil, Joêl savoure l'instant présent

Le porche est là , très proche sous le méga surplomb
Le porche est là , très proche sous le méga surplomb

Le porche est là , très proche sous le méga surplomb

Porche totalement bouché. Rideau !
Porche totalement bouché. Rideau !
Porche totalement bouché. Rideau !

Porche totalement bouché. Rideau !

Commenter cet article