Autour de la Verna... petit à petit.

Publié le par Groupe Auscitain de Spéléologie

A l'entrée du Trou du Vent en 2014
A l'entrée du Trou du Vent en 2014

Autour de la Verna en 2015 :

Après les escalades des années 2009-2014 et la découverte de plusieurs réseaux intéressants dans la paroi ouest de la Verna Amalgame a entrepris cette année une exploration détaillée de la surface au-dessus de la salle. Les premiers objectifs réalisés ont été les suivants :
  1. Report sur la carte IGN du contour de la salle au niveau de la discordance après les topos 2012 des étudiants géomètres et les topos de détail d’Amalgame dans la salle et les galeries annexes.
  2. Situation avec le plus de précision possible sur la carte des petites cavités et des souffleurs à l’aplomb de la salle.
  3. Topographie des principales cavités et début des observations.
Pas de résultats spectaculaires lors des premières explorations des petites cavités. La grotte de l’Ours d’Arphidia, sans courant d’air, ne fait que 40 m de développement pour 15 m de profondeur. Le trou Huet (dev. = 90 m, prof. = 62 m) est parcouru par un fort courant d’air qui sort de l’éboulis terminal. On avait commencé la désob de cet éboulis il y a une dizaine d’années. C’est à poursuivre.
Le trou Huet est situé entre Verna et Chevalier. Il reste environ 120 m à descendre pour rejoindre le secteur du réseau des Voûtes ou l’affluent OBS.
En revanche la reprise de la désob du trou du Vent d’Arphidia a permis de passer pour la première fois dans un conduit pénétrable sans désob, mais ça se rétrécit un peu plus bas. Nous sommes à -20, 70 m environ au-dessus de la voûte de la Verna.
Les observations montrent que ces trois cavités à 1240, 1295 et 1310 m d’altitude ont fonctionné en pertes :
Dans la grotte de l’Ours (1310 m) on observe des morphologies de boyau à banquettes. On y remarque des cailloutis érodés, mais pas vraiment des galets. A 30 m de l’entrée un remplissage terreux obstrue le boyau devenu galerie. Avant l’obstruction, au fond d’un puits de 10 m, on trouve des témoins d’un remplissage de cailloutis bruns probablement ferreux dans un ciment carbonaté plus clair (test de l’acide). On y distingue aussi de petits grains blancs qui sont sans doute du quartz. Ces éléments peuvent provenir du flysch ou de la nappe charriée du Lakhoura.
Dans le trou du Vent, le conduit final (pour le moment) est un petit méandre sous un plan de fracture. Il est entièrement cupulé. Les coups de gouge sont petits : 2 cm maxi, mais ils tapissent les parois et une partie du toit.
Le trou Huet est une cavité plus vaste situé en rive droite du ravin d’Arphidia alors que les deux autres sont en rive gauche. Il est bâtit le long d’une fracture SW-NE qui doit s’inscrire dans le décrochage vers le nord des galeries de la Pierre juste en aval de Chevalier. C’est un beau méandre, lui aussi cupulé par endroits. Pas de traces de remplissages. La cavité est active de façon temporaire et cela peut expliquer l’absence de remplissages. L’éboulis du fond sera à observer de plus près si on reprend la désob (recherche de galets, éléments non calcaires).
Nous pensons aussi avoir déterminé au fond du ravin la position de la perte principale, celle qui a amené ce remplissage de 50 m de hauteur dans l’immense porche de l’escalade 2009, 60 m au sud du déversoir de la rivière.
Ces trois cavités sont situées entre 15 et 90 m au-dessus du fond actuel du ravin d’Arphidia. D’après Viers, les glaciers quaternaires l’ont occupé durant les glaciations. Le ravin d’Arphidia constitue la branche nord de l’auge glaciaire qui drainait une grande partie des Arres d’Anie et de la Contienda actuelle.
Nous allons continuer à recueillir de maximum d’informations sur cette zone à l’aplomb de la Verna pendant les mois qui viennent. Nous espérons que ces informations et celles des dernières explorations dans la Verna pourront être confrontées aux hypothèses actuelles sur la formation de la salle. Je pense que nous pourrons faire une synthèse des observations d'ici la fin de l'année et vous les livrer.

Mickey DOUAT
pour Amalgame

Trou du vent d'Arphidia

Trou du vent d'Arphidia

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article