Trou du Vent d'Arphidia. ça va le faire... Bientôt !

Publié le par Groupe Auscitain de Spéléologie

Trou du vent d’Arphidia. Ca se précise…
Ca commence par la virée de deux p’tits djeuns d’Amalgame (Mickey et Gilbert) qui vont inspecter le fond caillouteux de 2014. Ils constatent que la trémie terminale s’est partiellement vidangée dans ce qui semble être un méandre pentu.
Après avoir bougé quelques blocs , Guildo – malgré son physique de bodybuilder - arrive à passer dans le méandre . Il franchit une première étroiture et s’arrête un peu plus bas sur une deuxième plus coriace. Il faudra envisager une expédition plus musclée pour sortir les éboulis et élargir le méandre. Le courant d’air est toujours aussi violent et glacial.
Le 20Juin on arrive péniblement à réunir 7 Amalgamés pour attaquer le travail de mine. On aurait bien aimé avoir 2 ou 3 paires de bras en plus…
Le beau’f mets en place son « téléphérique » sur cable dès l’entrée . il guidera les gros bidons de 25 litres qu’a emmené Papou. Une déviation est positionnée à mi- parcours avec un Amalgamé courageux positionné à cet endroit, là où le courant d’air est le plus violent !
Toute la journée les bidons font leurs aller-retour incessants, le tas de gravats à l’entrée grossit de plus d’un mètre cube et le gouffre descend doucement mais sûrement !
La fracture ébouleuse du début a fait place à un beau conduit où cupules d’érosion et marmites ont fait leur apparition, témoins évidents d’une circulation d’eau provenant de la surface et confirmant que ce gouffre est bien une ancienne perte.
Le Dimanche nouvelle expé désob avec un groupe réduit à 5 personnes, trop peu pour envisager une évacuation des bidons éfficace. Il faudra revenir et motiver les troupes pour être au moins 10 Amalgamés…
Le beau’f atteint le terminus actuel loin derrière l’arrêt de Gilbert, il est à environ -20m , la fracture s’élargit et le courant d’air diffuse sur toute sa largeur (ce qui est appréciable !). Le conduit pénétrable s’enfonce toujours , grossièrement dans le même axe NW, et la Verna est entre 40 et 50 mêtres plus bas !
62ans après les premiers coups de pioche de Ravier, la jonction n’a jamais été aussi proche. La prochaine expé sera la bonne, c’est certain !
Merci à Mickey, Le beau’f, AGre, Papou, Raymond, Régis pour ce travail ingrat et frigorifiant dans ce qui va être à coup sûr la plus impressionnante des entrées du gouffre de la Pierre Saint Martin.
Trou du Vent d'Arphidia. ça va le faire... Bientôt !
Trou du Vent d'Arphidia. ça va le faire... Bientôt !
Trou du Vent d'Arphidia. ça va le faire... Bientôt !
Trou du Vent d'Arphidia. ça va le faire... Bientôt !
Trou du Vent d'Arphidia. ça va le faire... Bientôt !

Commenter cet article

VIGNEAU Bernard 22/06/2015 14:31

Si ce n'est que de la descente (pour la remontée aussi) je peux envisager de me libérer des obligations de retraité.
Des retrouvailles que je ferais avec plaisir après de longues années passées sur les sommets.
Amitiés.

Groupe Auscitain de Spéléologie 22/06/2015 19:42

On fera une descente "spécial retraités"

Alain 22/06/2015 14:11

Tu seras bien sûr invité Bernard, à faire la descente qui risque d'être... inoubliable !

VIGNEAU Bernard 22/06/2015 13:54

Heureusement qu'il reste quelques "vieux" jeunes amoureux de la Pierre pour reprendre des travaux ingrats, qui conduisent à de belles découvertes.
J'attends la suite avec impatience.
Bernard.