Verna. Trois p'tits trous et puis s'en vont...

Publié le par Groupe Auscitain de Spéléologie

Retour vers Ste Engrâce sous un vrai soleil, enfin !

But de la manoeuvre , effectuer "vite fait" la jonction avec Arphidia par le passage au bas de l'ultime escalade de 2015.

La première étroiture vole vite en morceaux. Gilbert franchit ensuite deux autres étroitures successives contre la paroi Ouest et s'arrête au bout d'une douzaine de mètres sous une trémie très "craignos". Le courant d'air filtre à travers les éboulis. Terminé.

Deuxième tentative dans un puits situé juste au dessus de la perte principale. Nous descendons d'une vingtaine de mètres et nous nous arrêtons encore une fois encore sur des éboulis, environ 12 m en dessous de la plage des galets.

Visite au réseau 83 , notre dernière chance ... Là le courant d'air est beaucoup plus fort. Gilbert désobstrue et franchit un laminoir qui nous avait jusqu'alors échappé. Malheureusement le conduit devient rapidement impénétrable.

Une grosse désobstruction devra être programmée avec un maximum d'Amalgamés, au moins dix afin d'extraire les gravats de la désob. Arphidia est trente mètres plus loin, beaucoup moins selon Mickey.

Séance photo dans la salle, la grande galerie en dessous du siphon de sable du "petit Darrèr" et dans les rapides au dessus de la retenue. Il faudra revenir quand la rivière sera en crue car le débit est curieusement très faible.

Le lendemain, Gilbert nous joue "la star aquatique" dans la cascade de la Verna. Qu'est ce qu'il faut pas faire pour nettoyer son matos rapidos...

Verna. Trois p'tits trous et puis s'en vont...
Verna. Trois p'tits trous et puis s'en vont...
Verna. Trois p'tits trous et puis s'en vont...
Verna. Trois p'tits trous et puis s'en vont...
Verna. Trois p'tits trous et puis s'en vont...
Verna. Trois p'tits trous et puis s'en vont...
Verna. Trois p'tits trous et puis s'en vont...
Verna. Trois p'tits trous et puis s'en vont...
Verna. Trois p'tits trous et puis s'en vont...
Verna. Trois p'tits trous et puis s'en vont...
Verna. Trois p'tits trous et puis s'en vont...
Verna. Trois p'tits trous et puis s'en vont...

Commenter cet article