Un WE hivernal à Sainte Engrâce

Publié le par Groupe Auscitain de Spéléologie

Bubu avait bien dit "il faut parfois être raisonnable"...

Mais nous à Amalgame, tout petits déjà on ne savait pas être "raisonnables".

Nous voilà donc au départ de la piste de la Verna... sous la neige.

Premier virage : 20 bons centimètres. On va pousser jusqu'au prochain virage , raisonnables ?

Prochain virage, bon finalement le virage de l' algéco n'est plus très loin, on va tenter le coup...

Mais il neige de + en +. Raisonnables ? Toujours pas.

Virage de l'algéco, oui mais le col n'est plus très loin... Non là ça va comme ça , on est pas raisonnables mais quand même...

On gare les 4X4 face à la descente, on sait jamais !

Et c'est parti pour le tunnel avec les raquettes, ici il y a bien 30 centimètres de bonne peuf.

La cabane Dominique, la porte du tunnel , le Zef ! ça y est on est chez nous !

Véro, Régis et Alain partent pour l'escalade "de la dernière chance" sur la paroi Ouest au dessus du réseau 83. Chacun des trois grimpeurs se tape un tronçon d'escalade mais malheureusement les deux trous repérés sur la photo de Ker2 sont bien colmatés par le concrétionnement (encore une fois). Seul le trou inférieur exhale un léger courant d'air. D'un commun accord nous déséquipons les 20 m de cette ultime escalade de la paroi Ouest. Rideau !

Au pied de l'escalade nous répérons un trou où le courant d'air est également sensible. Nous sommes environ 20 m au dessus du réseau 83 et la jonction avec ce dernier est effectuée au son... A revoir.

Pendant ce temps, Le beau'f, Alain G, Gilbert , Mickey et Joël vont déséquiper le réseau de la petite vérole. En descendant, ils topographient le réseau des diaclases qui développe environ 60 m. Nous en sommes à près de 900m de réseaux topographiés dans cette seule paroi Ouest !

Joêl va ensuite faire un tour dans le réseau 83 où souffle un très fort courant d'air! Arphidia III est 30m plus bas. Ca sera le but de notre prochaine sortie. Il faudra du monde !

Une perte est également repérée plus à gauche contre la paroi peu avant la grande galerie colmatée. Là aussi le courant d'air est très présent.

La troisième équipe pilotée par Brigitte (qui aura fort à faire avec son "élève" Thibault) déséquipe le petit Darrer et les cordes d'accès.

Comme les grimpeurs sont un peu frustrés par leur semi-échec et leur "petite" escalade de 20m, ils décident d'aller rééquiper celle de 2009 en paroi Est, sachant qu'Alain s'était alors arrêté sur un méandre très étroit à seulement 20m d'Arphidia Amont (galerie suicide) !!!

Régis va étudier le méandre de plus près et juge que la désob est envisageable. En plus le mini méandre aspire un léger courant d'air.

Alors que Thibault s'apprête à descendre le puits qui s'ouvre en paroi à mi escalade et qui absorbe un ruisselet, nous voyons revenir Mickey qui nous alerte qu'il y a une vraie tempête de neige et qu'il serait plus "RAISONNABLE" de redescendre fissa... Comme on commence à être vieux et sages (quoique) on obtempère et on laisse la corde en place, ça sera pour la prochaine fois...

Arrivés à la voiture on constate qu'il est tombé environ 25 centimètres de plus depuis ce matin... Et il neige encore à gros flocons.

Bubu avait raison !!! Quelquefois il faut être r....

Un WE hivernal à Sainte Engrâce
Un WE hivernal à Sainte Engrâce
Un WE hivernal à Sainte Engrâce
Un WE hivernal à Sainte Engrâce
Un WE hivernal à Sainte Engrâce
Un WE hivernal à Sainte Engrâce
Un WE hivernal à Sainte Engrâce
Un WE hivernal à Sainte Engrâce
Un WE hivernal à Sainte Engrâce
Un WE hivernal à Sainte Engrâce

Commenter cet article

Vero 02/02/2015 14:48

super week end...beauté de la neige, et lieu mythique... je me sens pousser des ailes à la Verna....même si ce n'est pas très raisonnable ...
Vero