Tunnel de lave

Publié le par Groupe Auscitain de Spéléologie

Tunnel de lave
Tunnel de lave
Tunnel de lave
Tunnel de lave
Tunnel de lave
Tunnel de lave
Tunnel de lave
Tunnel de lave
Tunnel de lave
Tunnel de lave
Tunnel de lave
Tunnel de lave
Tunnel de lave
Tunnel de lave
Tunnel de lave
Tunnel de lave
Tunnel de lave
Tunnel de lave

En ce début d'année, Sabine et Marc, installés à La Réunion sont allés enrichir leur culture spéléologique en visitant un tunnel de lave (coulée de 2001 et 2004). Lors d'une éruption volcanique, le magma en fusion s'écoule sous la croûte et par un effet de chasse d'eau, laisse derrière lui une cavité en tunnel. Une ambiance souterraine très particulière dans un labyrinthe de 8 km de boyaux aux couleurs sombre de chocolat, d'aluminium et de bronze. La roche volcanique très dure ne s'altère d'aucune oxydation, l'eau s'infiltre et traverse la couche sans la corroder, le tunnel ne bouge pas. La température ambiante de 23° est très agréable comparé aux 35° à l'extérieur. À l'intérieur aucun écho, les bruits sont étouffés par la porosité de la roche. On y trouve de grands volumes où le déplacement est aisé, mais également des boyaux étroits, des chatières et des fenêtres qui nécessitent des contorsions. Au sol, la roche est très abrasive, genouillères et pantalons sont indispensables. Cette visite atypique du monde souterrain nous a enchanté. Plus de 80 tunnels sont répertoriés sur l'île et certainement beaucoup restent encore à découvrir.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :